Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kirchner.

Friedrich Kirchner
Friedrich Kirchner
General der Panzertruppe Friedrich Kirchner

Naissance 26 mars 1885
Zöbigker Leipzig
Décès 6 avril 1960 (à 75 ans)
Fulda
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of Germany (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Deutsches Reichsheer
War Ensign of Germany (1921-1933).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Panzertruppe
Années de service 1899-1945
Commandement 1. Panzer-Division
LVII. Armeekorps
LVII. Panzerkorps
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives
Croix allemande

Friedrich Kirchner (26 mars 1885 à Zöbigker Leipzig - 6 avril 1960 à Fulda) est un General der Panzertruppe allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives. La croix de chevalier de la croix de fer et ses grades supérieurs - les feuilles de chêne et glaives - sont attribués pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

BiographieModifier

Friedrich Kirchner rejoint la Deutsches Heer (Armée saxonne) en tant que Fähnrich le 1er mai 1899 et est affecté au 8. Königlich Sächsisches Infanterie-Regiment "Prinz Johann Georg" Nr. 107. Toujours affecté à ce régiment, il est promu au grade de leutnant le 27 janvier 1907, le brevet d'officier étant antidatée au 18 août 1905. Kirchner est transféré au 1. Königlich Sächsisches Ulanen-Regiment "Kaiser Franz Josef von Österreich, König von Ungarn" Nr. 17 en 1911. Il est encore affecté à ce régiment au début de la Première Guerre mondiale. Il est promu Rittmeister le 24 juillet 1915.

Après la Première Guerre mondiale, il est accepté pour le service dans la Reichswehr où il sert d'abord dans la 12. (Sächs.) Reiter-Regiment. Il est nommé chef d'escadron, un poste qu'il a officiellement servit dans le 4e escadron 4 de la 12. (Sächs.) Reiter-Regiment, à Großenhain au printemps 1924. Il occupe ce poste pendant de nombreuses années avant qu'il ne soit transféré à la Regimentsstab du 12. (Sächs.) Reiter-Regiment, à Dresde au printemps 1928. Kirchner est promu au grade de Major le 1er février 1928. À partir de 1929, il sert dans l'état-major de la 2. Kavallerie-Division de Breslau. Kirchner est promu Oberstleutnantle 1er décembre 1932 et Oberst le 1er novembre 1934. Il est fait commandant deu Schützen-Regiment 1 le 15 octobre 1935 et commandant de la 1. Schützen-brigade le 10 novembre 1938. Il est promu Generalmajor le 1er mars 1938.

Il participe à l'invasion de la Pologne avec la 1. Schützen-brigade jusqu'à ce qu'il reçoive le commandement de la 1. Panzer-Division le 17 novembre 1939. Le 1er avril 1940, il est promu Generalleutnant. Kirchner conduit la 1. Panzer-Division pendant la Bataille de France. Kirchner reçoit la croix de chevalier de la croix de fer le 20 mai 1940 pour son commandement de la 1. Panzer-Division. Il est blessé lors de l'invasion de la France quand une de ses jambes a été écrasé par un véhicule allemand[1] Il prend alors le commandement du LVII. Armeekorps le 15 novembre 1941. Il est promu General der Panzertruppe le 1er février 1942. Même après la re-désignation de la LVII. Armeekorps en LVII. Panzerkorps, il reste aux commandes du LVII. Panzerkorps jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

DécorationsModifier

RéférencesModifier

Citations
  1. To Lose a Battle: France 1940, d'Alistair Horne
Source

Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. (ISBN 3-7909-0284-5).
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. (ISBN 978-3-938845-17-2).
Liens externes