Ouvrir le menu principal

Friedrich Justin Bertuch

éditeur allemand
Friedrich Justin Bertuch
Tischbein - Friedrich Justin Bertuch.png
Friedrich Justin Bertuch, portrait par Johann Friedrich August Tischbein. (1796)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
Abréviation en botanique
BertuchVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Genre artistique

Friedrich Justin Bertuch ( - à Weimar) est un écrivain et mécène allemand. Il a fondé en 1776 avec le peintre Georg Melchior Kraus l'École princière de dessin de Weimar.

BiographieModifier

Élève de l'université d'Iéna, il compose quelques poésies puis fait connaître en Allemagne les littérature étrangères[1].

Il fonde avec Wieland et Schütz[Lequel ?] le Journal général de la littérature et avec le baron Zach, l' Institut géographique de Weimar et les Éphémérides géographiques.

ŒuvresModifier

TraductionsModifier

On lui doit des traductions d'ouvrages français et espagnols, notamment :

PublicationsModifier

  • La Bibliothèque bleue (1790-1800), recueil de contes de fées, qui obtint une immense popularité
  • Le Bilderbuch ou livres d'images (1790-1815), vaste collection d'estampes avec un texte instructif à l'usage des enfants (ce livre a été mis en latin sous le titre de Novus orbis pictus).
  • Le Magasin de la littérature espagnole et portugaise (1780-1782) (avec Seckendorf et Zanthier)
  • Manuel de la langue espagnole (1790)
  • Polyxena (1775)
  • Bilderbuch für Kinder (1790)

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 288.
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externesModifier