Ouvrir le menu principal

Fridolin Anderwert
Illustration.
Fridolin Anderwert
Fonctions
21e conseiller fédéral

(4 ans, 11 mois et 24 jours)
Élection
Réélection
Vice-président 1880
Prédécesseur Wilhelm Matthias Naeff
Successeur Antoine Louis John Ruchonnet
Chef du Département de justice et police

(4 ans, 11 mois et 24 jours)
Prédécesseur Paul Ceresole
Successeur Emil Welti
Conseiller national

(10 ans, 9 mois et 24 jours)
Législature 6e (1863-1866)
7e (1866-1869)
8e (1869-1872)
9e (1872-1875)
Président du Conseil national

(5 mois et 20 jours)
Prédécesseur Joachim Heer
Successeur Rudolf Brunner
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Frauenfeld (Suisse)
Date de décès (à 52 ans)
Lieu de décès Berne (Suisse)
Nature du décès Suicide
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique (PRD)

Fridolin Anderwert
Conseillers fédéraux de Suisse

Fridolin Anderwert, né le à Frauenfeld (Suisse) et décédé le à Berne (Suisse), est un homme politique suisse, bourgeois de Emmishofen (Thurgovie) et conseiller fédéral de 1876 à 1880.

Il était membre du Parti radical-démocratique. Il était anticlérical et prôna l'interdiction des jésuites.

Il se suicida par arme à feu[1] le 25 décembre 1880 après avoir été élu Président de la Confédération, à la suite d'une campagne de presse dirigée contre sa personne en raison de son obésité et d'une rumeur selon laquelle il fréquenterait régulièrement des maisons closes. Il laissera une lettre d'adieu dont la seule phrase connue est "ils voulaient une victime, ils l'auront".

DépartementsModifier

RéférencesModifier

  1. « Encyclopédie sur la mort », sur Encyclopédie sur la mort (consulté le 29 décembre 2015)

Liens externesModifier