Ouvrir le menu principal

En phonétique, la fricatisation est le processus au terme duquel le mode d'articulation d'un phone se rapproche de celui d'une consonne fricative.

ExemplesModifier

On observe en romanistique un grand nombre de cas de fricatisations lors du passage du latin aux langues romanes moderne. Un cas typique est celui de c devant e ou i[1] :

  • Latin : procedere (/ke/), occlusif
  • Français : >proder (/se/), fricatif
  • Portugais : > proceder (/sɐ/), fricatif
  • Espagnol : >proceder (/θe/ ou /se/), fricatif
  • Catalan et occitan : >procedir (/sə/ ou /se/), fricatif
  • Italien : >procedere (/t͡ʃe/), affriqué
  • Roumain : >proceda (/t͡ʃe/), affriqué

Dans chaque cas, l'occlusive /k/ s'est fricatisée, en une fricative ou en une affriquée, une consonne dont le mode d'articulation est d'abord occlusif, puis fricatif.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Bec, Manuel pratique de philologie romane, t. 1, Paris, Picard, coll. « Connaissance des langues », , 568 p., p. 145-146