Fresnes-en-Woëvre

commune française du département de la Meuse

Fresnes-en-Woëvre
Fresnes-en-Woëvre
L'église Saint-Pierre-ès-Liens.
Blason de Fresnes-en-Woëvre
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meuse
Arrondissement Verdun
Intercommunalité Communauté de communes du Territoire de Fresnes en Woëvre
(siège)
Maire
Mandat
Martine Winger Galtie
2020-2026
Code postal 55160
Code commune 55198
Démographie
Population
municipale
673 hab. (2017 en diminution de 7,43 % par rapport à 2012)
Densité 74 hab./km2
Population
aire urbaine
281 180 hab.
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 50″ nord, 5° 37′ 57″ est
Altitude Min. 208 m
Max. 238 m
Superficie 9,08 km2
Élections
Départementales Canton d'Étain
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Fresnes-en-Woëvre
Géolocalisation sur la carte : Meuse
Voir sur la carte topographique de la Meuse
City locator 14.svg
Fresnes-en-Woëvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fresnes-en-Woëvre
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fresnes-en-Woëvre

Fresnes-en-Woëvre est une commune française située dans le département de la Meuse, en région Grand Est.

GéographieModifier

La commune fait partie du parc naturel régional de Lorraine[1].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Frasinetum et Frasnidum en 952[2].

De la langue d'oïl, fresnoi, « lieu planté de frênes »[2].

HistoireModifier

Le 1er novembre 1914, durant la Première Guerre mondiale, la ligne de front se situe dans la commune, elle est tenue par le 106e régiment d'infanterie.

 
Destructions de la Grande guerre.

En 1915, elle est tenue par le 144e régiment d'infanterie.

Ayant participé à la bataille, le député des Vosges, Abel Ferry, donnera à sa fille née en 1918 le prénom « Fresnette ».

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 ? Bernard Lemasson    
mars 2001 mars 2014 Régine Trompette DVD Conseillère générale du canton de Fresnes-en-Woëvre (2001-2008)
mars 2014 mai 2020 Jean-Marie Cousin UDI Conseiller général du canton de Fresnes-en-Woëvre (2008-2015)
mai 2020 En cours Martine Winger Galtié [3]   Ancienne cadre

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2017, la commune comptait 673 habitants[Note 1], en diminution de 7,43 % par rapport à 2012 (Meuse : -2,91 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8298769059321 1041 1211 0201 0821 082
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
998984965935893833822767738
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
708666655393646530512452478
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
540630636642661642739731681
2017 - - - - - - - -
673--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Saint-Pierre-ès-Liens, détruite par les bombardements durant la Première Guerre mondiale, fut reconstruite en 1925 sur l'emplacement d'une ancienne du XIIIe siècle, puis d'une seconde de 1782.
  • Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, bas relief en pierre par le statuaire Philippe Besnard.
  • L'hôtel de ville.

Personnalités liées à la communeModifier

Louis Pergaud, auteur de La Guerre des boutons, est mort dans la commune. Il y était hospitalisé après avoir été fait prisonnier par les Allemands. C'est un bombardement d'artillerie de l'armée française qui l'aurait tué.

Une place et un monument au général Jean-Auguste Margueritte, brave de la guerre de 1870.

Décoration françaiseModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, Décret no 2015-73 du 27 janvier 2015 portant renouvellement du classement du parc naturel régional de Lorraine, (lire en ligne)
  2. a et b Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1245.
  3. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.