Ouvrir le menu principal

Frelighsburg

municipalité du Québec (Canada)

Frelighsburg
Frelighsburg
Blason de Frelighsburg
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Montérégie
Subdivision régionale Brome-Missisquoi
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Jean Lévesque
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Frelighsbourgeois, oise
Population 1 101 hab.[1] (2018)
Densité 8,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 03′ nord, 72° 50′ ouest
Superficie 12 327 ha = 123,27 km2
Divers
Code géographique 2446010
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Frelighsburg

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Frelighsburg

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir la carte administrative de Montérégie
City locator 14.svg
Frelighsburg

Géolocalisation sur la carte : Montérégie

Voir la carte topographique de Montérégie
City locator 14.svg
Frelighsburg
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Frelighsburg est une municipalité du Québec située dans la municipalité régionale de comté de Brome-Missisquoi dans la région administrative de la Montérégie[2]. Par contre, elle fait partie de la région touristique des Cantons-de-l'Est.

GéographieModifier

Dans la MRC : Brome-Missisquoi.

Frelighsburg se situe à moins de 4 km de la frontière du Vermont, aux États-Unis, nichée dans une vallée de vergers traversée par la rivière aux Brochets, au pied du Pinacle.

Frelighsburg est traversé par la route 237. La route 213 y débute.

Frelighsburg fait partie de l'Association des plus beaux villages du Québec.

 
Frelighsburg en automne.

Municipalités limitrophesModifier

  Stanbridge East Dunham  
Saint-Armand N Sutton,
Abercorn
O    Frelighsburg    E
S
  États-Unis,   Vermont

HistoireModifier

Frelighsburg est une ancienne localité loyaliste typique alliant, aujourd’hui, un charme ancien à une communauté active et palpitante qui comprend beaucoup d’artistes.

Frelighsburg offre un patrimoine architectural bien préservé dans un superbe décor naturel. Lieu autrefois occupé par des Abénaquis, Frelighsburg fut établi comme colonie, à la fin des années 1790, par des loyalistes américains, dont Abram Freligh, un médecin d’origine allemande ayant vécu dans l'État de New-York[3]. Le moulin construit par un de ses fils, en 1839, et plusieurs autres bâtiments datant du XIXe siècle sont considérés comme des monuments historiques.

En 1866, les Féniens, des Irlandais installés aux États-Unis attaquèrent la ville ainsi que Campobello au Nouveau-Brunswick et la presqu'île de Niagara au Haut-Canada. Ces nationalistes irlandais désiraient conquérir une partie des colonies britanniques en Amérique afin de négocier la libération de l'Irlande[4].

HéraldiqueModifier

L'écu de la municipalité de Frelighsburg se blasonne ainsi :

D'or à la jumelle voûtée de sinople accompagnée en chef d’un bidon à lait et d’une grappe de raisin et, en pointe, de trois pommes, le tout de gueules.[5]

ÉconomieModifier

Autrefois, par son grand pouvoir hydraulique grâce à ses chutes, la rivière aux Brochets avait attiré bon nombre d’industries sur ses berges. Celles-ci profitaient de l’énergie générée par les moulins à eau. Ces industries ont depuis disparu.

Vers 1860, lors de la Guerre de Sécession, on exploita des mines de cuivre dans la région. Six trous furent exploités au sud-ouest du Pinacle, dans les environs d'Abbott's Corner, afin d'exploiter les gisements. Les activités minières se terminèrent en 1899 et on boucha le tout par mesure de sécurité[6].

Aujourd'hui, la beauté du site attire beaucoup de visiteurs, notamment de l'État du Vermont limitrophe. Un circuit patrimonial de la ville de Frelighsburg a été mis en place.

On y trouvait également la ferme de recherches de Frelighsburg d'Agriculture et Agroalimentaire Canada fondée en 1969[7], mais celle-ci a été fermée suite aux coupures du budget du gouvernement fédéral en 2012[8].

DémographieModifier

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
1 0341 0661 0481 0811 0301 0941 111

AdministrationModifier

 
L'Hôtel de Ville, bureau touristique et Grammar School, place de l'Hôtel de Ville
Liste des maires successifs de Frelighsburg
Période Identité Étiquette Qualité
2012 2013 Jacques Ducharme   Psychologue
2009 2012 Roland Lemaire   Producteur laitier
2005 2009 Gilles Chabot    
2001 2005 Rhéal Raymond    
? ? ?    
1978 1988 Roland Lemaire[9]   Producteur laitier
? ? ?    
v. 1930 v. 1950 Ovila Dansereau[10]    
? ? ?    
1901 1905 Elijah Edmund Spencer (en)[11]    
v. 1870-1880 ? Joseph Landsberg[12]   Marchand
? ? ?   Fermier
1845 1847 Oren Joslin Kemp[13]    
Les données manquantes sont à compléter.

Lieux et MonumentsModifier

Architecture sacréeModifier

  • L'église Saint-François d'Assise, catholique - 12 rue de l'Église
  • L'église Bishop Walter Mémorial, Memorial Church of the Holy Trinity, anglicane - chemin Garagona.

PatrimoineModifier

Le Moulin FrelighModifier

Article détaillé : Moulin Freligh.

Le Moulin Freligh est situé sur la rivière aux Brochets, en aval du centre du village. Propriétaire depuis 1801 du moulin construit par son père à la fin du XVIIIe siècle, Richard Freligh entreprit avec succès en 1839 la construction d'un nouveau moulin en remplaçant la roue hydraulique verticale par une roue horizontale ou turbine. C'était sans compter sur la révolution agricole qui fit décliner le métier de meunier. À l'âge de soixante ans, il céda le moulin à Fred Cowan. Sur une période de 70 ans, le moulin connut cinq autres propriétaires. Dans les années 1890, le moulin fut transformé en "usine électrique", la génératrice installée suffisant à éclairer tout le village.

Depuis 1967, le moulin est une résidence privée.

Bataille d'Eccles HillModifier

Article détaillé : Bataille d'Eccles Hill.

Le lieu historique national du Canada de la Bataille-d'Eccles-Hill situé au sud-ouest a été désigné en 1923 par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, rappelant le site d'une bataille opposant les féniens aux troupes canadiennes.

AutresModifier

  • La Maison Gosselin. Ce bâtiment bâti en pierre sur les berges de la rivière aux Brochets, date de 1850. Ses murs en pierre arborent des structures différentes : deux faces sont en granit taillé, les deux autres étant montées en pierre des champs.
  • L'école primaire Saint-François d'Assise (Sœurs de la présentation de Marie). Construit en 1913, considéré comme un monument historique, l'édifice fait face à l'église Saint-François d'Assise. Elle fait partie du circuit patrimonial du village de Frelighsburg.
  • Aux Sucreries de l'érable, 16 rue Principale.
  • Les chutes Hunter sur la rivière aux Brochets, en dehors de la localité en aval du village. Lieu de villégiature pour les amoureux de la nature, de la marche en forêt, le vélo de montagne. Présence d'un camping et d'un B&B sur les rives.

Notes et référencesModifier

  1. Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, « Décret de population 2018 », sur mamot.gouv.qc.ca, (consulté le 20 mai 2018)
  2. Gouvernement du Québec, « Frelighsburg », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire
  3. Toponymie : Frelighsburg
  4. Gil Rémillard, Les intentions des pères de la confédération, Montréal, Québec-Amérique, , 832 p., p. 74
  5. « Frelighsburg (Québec) : Concession d’armoiries, de supports et d’un drapeau », sur Le Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada. Vol. V, p. 56, (consulté le 1er mai 2011)
  6. Maurice Filion et Pierre Filion, Frelighsburg : La vie champêtre, Silence, , 132 p. (ISBN 2-920180-58-4), p. 79-85
  7. « Ferme de recherches de Frelighsburg », sur Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
  8. Alain Bérubé, « Le couperet tombe sur la ferme expérimentale de Frelighsburg », Le Guide,‎ (lire en ligne)
  9. « Roland Lemaire démissionne de la mairie de Frelighsburg », Le Courrier,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Jean-Rémi Brault (trad. Sarah Cobb), History of Abercorn, 1929-2004, Septentrion, (ISBN 9782894484043, lire en ligne), p. 139
  11. « Elijah Edmund Spencer (1846-1919) », sur Assemblée nationale du Québec (consulté le 29 avril 2012)
  12. « M987.253.367 », sur Musée McCord (consulté le 29 avril 2012)
  13. « Frelighsburg », sur Prosopographie des Administrateurs Dirigeants Répertoire des Entités Municipales Québec (consulté le 29 avril 2012)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier