Frederic Thesiger

administrateur colonial britannique

Frédéric John Napier Thesiger (), 1er vicomte Chelmsford, était un homme d'État britannique qui fut le dixième gouverneur du Queensland en Australie, le vingt-troisième gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud et le vingt et unième gouverneur général des Indes de 1916 à 1921.

Frédéric Thesiger
Image dans Infobox.
Frederic Thesiger.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
Gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud
Membre du London County Council
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
OxfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Frederic Thesiger, 1. Viscount ChelmsfordVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Mère
Adria Fanny Heath (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Wilfred Gilbert Thesiger (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Frances Charlotte Guest (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Joan Thesiger (d)
Bridget Thesiger (d)
Margaret Thesiger (d)
Anne Thesiger (d)
Hon. Frederic Ivor Thesiger (d)
Andrew Charles Gerald Thesiger, 2nd Viscount Chelmsford (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Sport
Distinctions

BiographieModifier

Thesiger était le fils du général Frederic Augustus Thesiger, 2e baron Chelmsford, qui commanda l'armée britannique lors de la guerre Anglo-Zouloue de 1879.

Après des études au Magdalen College, à Oxford, Thesiger fut admis au All Souls College. Il siégea au conseil du comté de Londres puis fut nommé gouverneur du Queensland (de 1905 à 1909), ensuite il devint gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud (de 1909 à 1913). Il quitta l'Australie cette année-là pour prendre le commandement d'un régiment en Inde. Il progressa rapidement et il devint vice-roi des Indes en 1916, en remplacement de Lord Hardinge.

Sa période de gouvernement fut une période de troubles en Inde, avec la mise en œuvre des réformes Montagu-Chelmsford (du nom du vice-roi et d'Edwin Samuel Montagu, Secrétaire d'État pour l'Inde), qui donnaient plus d'autorités aux organes représentatifs des Indiens, mais qui provoqua aussi une violente résistance et aboutit à la promulgation de la loi martiale et au massacre d'Amritsar de 1919. Ceci conduisit le Congrès national indien à boycotter les premières élections régionales de 1920, et Chelmsford dut rentrer en Angleterre.

En 1924, alors qu'il avait derrière lui un long passé conservateur, Chelmsford se laissa convaincre de se joindre au gouvernement travailliste de Ramsay MacDonald en 1924 comme premier lord de l'Amirauté, bien que ce poste soit uniquement technique et qu'il n'ait jamais rejoint le parti. Après la chute du gouvernement, il prit sa retraite politique et consacra ses dernières années à travailler dans un comité pour le bien-être des mineurs et à des projets éducatifs.