Franz Roubaud

artiste russe
Franz Roubaud
Рубо Франц Алексеевич.png
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Франц Алексеевич Рубо et François Iwan RoubaudVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Formation
École d'art Grekov d'Odessa (en)
Académie des beaux-arts de MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail

Franz Alexeïevitch Roubaud (en russe : Франц Алексеевич Рубо, en ukrainien : Франц Олексійович Рубо) né le et mort le (à 71 ans), est un peintre d'histoire et de batailles de l'Empire russe d'origine française qui a réalisé certaines des plus grandes et des plus célèbres fresques de bataille.

BiographieModifier

Franz (François) Roubaud naît en 1856 à Odessa, Empire russe (aujourd'hui Ukraine) où son père Honoré Fortuné Alexis Roubaud, un Français de Marseille libraire de profession, s'était installé. Sa mère, née Madeleine Sénèque, était couturière. Il est le quatrième de cinq enfants élevés dans la religion catholique. Franz Roubaud suit les cours de l'école d'art de la ville. En 1877, il part pour l'Allemagne où il étudie à l'Académie de Munich, auprès de Carl Theodor von Piloty, Otto Seitz (en) et Wilhelm von Diez et à la fin auprès de Joseph von Brandt, spécialiste de peinture militaire. Il s'installe ensuite à Saint-Pétersbourg, travaillant à l'Académie impériale des beaux-arts et peignant de gigantesques peintures panoramiques de batailles historiques qui étaient si grands qu'ils devaient être exposés dans des bâtiments spécialement construits. Il accède à la noblesse en 1889 et il reçoit des commandes d'Alexandre III et de Nicolas II. Il obtient une médaille d'or à la Grande exposition d'art de Berlin (Große Berliner Kunstausstellung) de 1895. Il voyage entre Paris et Saint-Pétersbourg, où il est professeur à l'académie entre 1903 et 1912. En 1913, Roubaud quitte l'Empire russe pour Munich, où il meurt en mars 1928.

Il est enterré au cimetière de l'île de Frauenchiemsee.

ŒuvresModifier

Le Siège de Sébastopol (fragments)Modifier

La Bataille de BorodinoModifier

La Bataille de Borodino par Franz Roubaud

FamilleModifier

Sa petite-fille, Sylvia Roubaud, également peintre, qui a étudié aussi à l'académie des beaux-arts de Munich, rend visite au musée de Sébastopol en pour y faire don de deux photographies de famille et donne quelques éclairages sur son grand-père dans une interview exclusive[3].

BibliographieModifier

  • (de) (ru) Olga Sugrobova-Roth et Eckart Lingenauber, Franz Roubaud: catalogue raisonné – Werkverzeichnis, Cologne, Vam Ham Art Publications, 2013

Notes et référencesModifier

  1. (en) Pinacothèque nationale d'Athènes, « Collections | Collision of Two Equestrians Combatants », sur www.nationalgallery.gr (consulté le ).
  2. (en) Pinacothèque nationale d'Athènes, « Collections | Petersburg », sur www.nationalgallery.gr (consulté le ).
  3. (ru) « Эксклюзивное интервью с внучкой Рубо » [« Entretien exclusif avec la petite-fille de Roubaud »], Meridian,‎

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :