Franz Klammer

skieur alpin autrichien

Franz Klammer
Image illustrative de l’article Franz Klammer
Franz Klammer en 2009.
Contexte général
Sport ski alpin
Période active 1973-1985
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Autriche Autriche
Nationalité Autriche
Naissance (68 ans)
Lieu de naissance Mooswald
Taille 1,83 m
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 1 0
Coupe du monde (globes) 5 1 2
Coupe du monde (épreuves) 26 11 9

Franz Klammer, né le à Mooswald, dans le land de Carinthie est un ancien skieur alpin autrichien. Spécialiste de la descente, il est sacré champion olympique devant son public à Innsbruck en 1976 et remporte quatre fois consécutivement le petit globe de cristal de la spécialité, de 1975 à 1978 puis un cinquième en 1983, ce qu'aucun autre descendeur n'a réalisé. En Coupe du monde, ses vingt-cinq victoires en descente, de la première en 1973 à Schladming à la dernière en 1984 à Kitzbühel, constituent toujours un record.

BiographieModifier

Surnommé Kaiser Franz ou Klammer Express, Franz Klammer est considéré par les spécialistes du ski alpin comme le plus grand descendeur de tous les temps. À une époque où le super géant n'existe pas encore, Franz se consacre presque exclusivement à la descente et ne s'intéresse pas aux épreuves techniques : cela explique ses résultats relativement modestes au classement général de la coupe du monde de ski alpin, à une époque où Ingemar Stenmark et Gustavo Thöni collectionnent les gros globes. Sa domination sur la descente est notamment exceptionnelle lors de la saison 1974-1975, lorsqu'il remporte huit courses sur les neuf au programme[1], puis, à cheval sur les deux saisons suivantes, dix victoires consécutives[1]. Son record de quatre petits globes de la descente remportés consécutivement de 1975 à 1978 n'est égalé que par Beat Feuz au terme de l'hiver 2020-2021, mais il en gagne un cinquième en 1982-1983, ce qui reste le record pour la discipline. Son autre record, qu'aucun skieur de vitesse n'a encore approché, est celui de vingt-cinq victoires, de la pemière à l'âge de 19 ans, le 22 décembre 1973 à Schladming, à la dernière le 21 janvier 1984 sur la Streif de Kitzbühel où il s'est par ailleurs imposé à quatre reprises[1].

 
Franz Klammer sur la Streif en 1976.

Mais son plus grand succès est son titre olympique, remporté devant plus de 60 000 supporters massés autour de la piste Patscherkofel le 5 février 1976. Le tenant du titre Bernhard Russi détient le meilleur temps lorsque Klammer s'élance avec le dossard n°15, en retard sur les premiers intermédiaires, mais choisissant ensuite des trajectoires tendues et inédites qui lui permettent de s'imposer. Battu de 33/100e de seconde, Russi témoigne :

« Vraiment, toute la montagne tremblait durant la descente de Franz. Et je pense franchement que quelque part, les spectateurs ont un énorme pouvoir. Ils l'ont poussé, ils lui ont apporté ce petit plus qui a fait qu'il ne pouvait pas perdre cette course. Il y avait quelque chose dans l'air… Mais il a aussi fait quelque chose d'exceptionnel sur les derniers mouvements de terrain, il est passé à un endroit qu'il n'avait sûrement pas reconnu et où personne n'était allé voir si c'était faisable ou pas. Il a choisi cette ligne directe qui normalement, paraissait impossible à prendre. Mais lui, il l'a fait[1] ! »

En entendant les hurlements de la foule dans l'aire d'arrivée, Franz Klammer comprend que la médaille d'or est à lui : « J'étais si heureux et tellement soulagé ! Je venais de faire ma plus grande course dans la descente la plus importante de toutes. J'en avais gagné tellement auparavant, mais sans accrocher le titre olympique, j'aurais connu une bonne carrière, pas une grande carrière »[1].

Malgré ses nombreux succès, il aimait déclarer que « les échecs font partie de la normale ». Une fois sa carrière terminée il devint pilote automobile participant au championnat DTM.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Épreuve / Édition   Innsbruck 1976   Sarajevo 1984
Descente   Or 10e

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Épreuve / Édition   Saint-Moritz 1974   Innsbruck 1976   Garmisch 1978   Schladming 1982   Bormio 1985
Descente   Argent   Or 5e 7e 5e
Géant 10e - - - -
Combiné   Or - - - -

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur résultat au classement général : 3e en 1975 et 1977
    • Vainqueur de la coupe du monde de descente en 1975, 1976, 1977, 1978 et 1983
    • 26 victoires : 25 descentes (record) et 1 combiné
    • 45 podiums (codétenteur du record en descente avec Peter Müller : 41 podiums. Record battu en 2021 par le Suisse Beat Feuz.)
Classements finaux de Coupe du monde par saison.
Année/Classement Général Descente Géant Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
1973 8e 93 4e 62 9e 31 - -
1974 5e 125 2e 100 10e 17 - -
1975 3e 240 1er 125 9e 31 - -
1976 4e 181 1er 125 - - 4e 25
1977 3e 203 1er 125 - - - -
1978 5e 70 1er 96 - - - -
1979 51e 23 19e 23 - - - -
1980 33e 27 11e 27 - - - -
1981 40e 37 13e 37 - - - -
1982 14e 71 5e 71 - - - -
1983 18e 95 1er 95 - - - -
1984 20e 79 4e 79 - - - -
1985 52e 23 16e 23 - - - -
Détail des victoires en Coupe du monde
Édition / Épreuve Descente Combiné Total
1974   Schladming - 1
1975   Val d'isère
  Saint-Moritz
  Garmisch
  Wengen
  Kitzbühel
  Innsbruck
  Jackson Hole
  Val Gardena
- 8
1976   Madonna di Campiglio
  Wengen II
  Morzine
  Kitzbühel
  Aspen
  Wengen 6
1977   Val Gardena (X2)
  Garmisch
  Kitzbühel
  Wengen
  Laax
- 6
1978   Val d'Isère
  Laax II
- 2
1982   Val d'Isère - 1
1983   Val Gardena II - 1
1984   Kitzbühel - 1
Total 25 1 26

Arlberg-KandaharModifier

  • K de diamant
    • Vainqueur de la descente 1977 à Laax


Notes et référencesModifier