Francos de Montréal

festival de la chanson francophone

Francos de Montréal
Image illustrative de l’article Francos de Montréal
Logo

Genre Musique francophone
Lieu Montréal
Période juin
Date de création 1989
Fondateurs Jean-Louis Foulquier, Alain Simard et Guy Latraverse
Organisateurs L'Équipe Spectra (Groupe CH)
Site web francosmontreal.com

Les Francos de Montréal (appelées FrancoFolies de Montréal jusqu'en 2017), fondées en 1989, sont un festival de la chanson francophone qui se déroule annuellement à Montréal.

HistoriqueModifier

 
Ancien logo
 
Ariane Moffatt lors de la 25e édition en 2013.
 
Guy Latraverse (à gauche) et Alain Simard, lors de la soirée d'ouverture de la 22e édition en 2010.
 
Laurent Saulnier, présentateur, vice-président à la programmation.

Le festival a été fondé en 1989 par Jean-Louis Foulquier, fondateur des Francofolies de La Rochelle, Alain Simard, fondateur du Festival international de jazz de Montréal et Guy Latraverse. Lors de la première édition, les FrancoFolies de Montréal proposent une quinzaine de spectacles en et se vantent d’une fréquentation d’environ 5 000 personnes. Après quelques éditions en septembre et novembre (1989-1993), les FrancoFolies de Montréal se déroulent au mois d'août dès 1994[1] en vue d'améliorer la fréquentation. Depuis 2010 le festival a lieu en juin[2].

En 2003, le festival passe le cap des 200 spectacles présentés, qu'auraient vu environ 800 000 personnes. En quinze ans, la fréquentation a donc augmenté notablement. Il est estimé que les FrancoFolies de Montréal ont attiré environ un million de personnes lors de l'édition de 2009[3]. Depuis 2010, les FrancoFolies de Montréal se produisent en juin au Quartier des spectacles.

Le , la société sans but lucratif décide de changer de nom pour l'édition 2018. Les FrancoFolies de Montréal deviennent les Francos de Montréal[4].

L'édition de est annulée en raison de la pandémie de Covid-19 au Québec[5]. Elle est finalement remplacé par une édition écourtée du 24 au , constitué essentiellement de performances en ligne et de 3 performances de Marie Mai devant des spectateurs au M Telus[6].

DescriptionModifier

La mission du festival est de « promouvoir la chanson d'expression française, de favoriser sa diffusion et de stimuler la circulation des artistes de toute la francophonie[7] ».

Le festival présente des spectacles d'artistes francophones de divers horizons musicaux et de diverses nationalités. Il présente des artistes bien connus, des artistes de l'heure, tout comme des figures montantes. Il offre des spectacles gratuits et payants.

En 2014, il est surtout couvert par des journaux occidentaux tels que Paris Première, France 3, Le Figaro, Deutschlandradio, Toronto Star et RFI. Cette dernière, sur son site Web[8], suivait au jour le jour l'édition 2006 avec textes, images et sons, ce qui atteste de l'importance de l'événement.

Ce festival a, entre autres, reçu :

Controverse sur les changements de datesModifier

Le , Alain Simard, président de L'Équipe Spectra, annonçait que la 22e édition des FrancoFolies de Montréal aurait lieu du 9 au (et non plus au mois d'août). Selon lui, « comme il est très difficile d’attirer des grosses pointures françaises et européennes au mois d’août (les Français sont en vacances), le mois de juin s’avère plus propice à leur venue. En plus, comme la période touristique à Montréal est plus calme en juin, les installations hôtelières profiteront d’une plus grande fréquentation pendant cette période de l’année. On espère ainsi réduire le déficit des FrancoFolies qui s’élève maintenant à près d’un demi-million de dollars[9] ». Ce changement dans le calendrier des festivals montréalais reçoit l'appui du maire de Montréal, Gérald Tremblay, de Gilbert Rozon, ainsi que celui de Tourisme Montréal.

Toutefois, ce changement provoque une vive opposition du maire de Québec, Régis Labeaume[10], mais aussi de l'événement montréalais Présence autochtone, ainsi que des organisateurs de la Fête nationale du Québec[11].

Après quelques mois de négociations, une entente entre les FrancoFolies de Montréal et le Festival d'été de Québec est annoncée à la fin . Depuis 2010, les FrancoFolies ont lieu en juin[12].

Notes et référencesModifier

  1. « Francos de Montréal - Les Francos, c’est quoi ? », sur www.francosmontreal.com (consulté le 17 décembre 2019).
  2. « Les Francofolies de Montréal déménagent en juin dès 2010 », sur Sors-tu.ca, (consulté le 17 décembre 2019).
  3. Cyberpresse.
  4. Olivier Dénommée, « Les Francos sans Folies? », sur Les Méconnus, (consulté le 16 décembre 2019).
  5. « Juste pour rire reporté, les Francos et le Festival de jazz annulés », sur ICI.Radio-Canada.ca, (consulté le 4 avril 2020)
  6. Philippe Papineau, « Il y aura des (petites) Francos en 2020 », sur Le Devoir, (consulté le 14 décembre 2020)
  7. Historique.
  8. Site officiel de RFI Musique.
  9. Magazine 7 jours.
  10. Site web de Radio Canada.
  11. Site web Sympatico.
  12. « Les FrancoFolies de Montréal et le festival d'été de Québec s'entendent », Le Devoir, 26 novembre 2009.

Voir aussiModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :