Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vermeulen.
Franck Vermeulen
Franck Vermeulen 4jdd2012.JPG
Franck Vermeulen lors des Quatre Jours de Dunkerque 2012.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
ArgentanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Franck Vermeulen, né le à Argentan, est un coureur cycliste français membre des équipes continentales Véranda Rideau Sarthe en 2012[1] puis Roubaix Lille Métropole de 2013 à 2014[2]. Son palmarès comprend plus de quatre-vingt victoires chez les amateurs et les professionnels[3] mais il a surtout la particularité d'être devenu coureur cycliste professionnel à plus de trente-cinq ans[4].

Sommaire

BiographieModifier

Carrière cyclisteModifier

 
Franck Vermeulen au Tour de l'Ain (édition 2014).

Franck Vermeulen est pendant quinze ans une figure incontournable du peloton amateur[4]. Membre de plusieurs clubs (à l'instar du VC Rouen 76 entre 2004 et 2010)[5], Il gagne des épreuves comme Paris-Rouen en 2005, le Tour de Seine-Maritime en 2006, le Circuit des plages vendéennes (dont il remporte la dernière étape devant Damien Gaudin)[6] et le Grand Prix de Luneray en 2007, la deuxième étape des Trois jours de Cherbourg en 2008 ou encore le Trio normand en 2010. Il dispute aussi huit fois le Tour de Normandie (une épreuve inscrite au calendrier de l’UCI Europe Tour) au cours de cette période et remporte le maillot de meilleur normand en 2010[7].

En 2011 il signe une licence avec l'équipe Véranda Rideau Sarthe[5] qui fait partie des clubs de Division Nationale 1 de la FFC en cyclisme sur route et qui compte sur ses qualités de rouleur[8]. Il s'adjuge plusieurs victoires dont le contre-la-montre de Ménestreau-en-Vilette, le Souvenir Eudeline à Bourneville, la nocturne de Pont-Audemer ou encore le Chrono de Tauxigny pour la troisième année consécutive[9] (il détient par ailleurs le record de l'épreuve depuis 2010)[10].

Sa formation fait le choix de passer à l'échelon supérieur en 2012 et de devenir une équipe continentale[1]. Conservé dans l'effectif à l'intersaison par ses directeurs sportifs Franck Vermeulen se retrouve donc professionnel au sein de Véranda Rideau Sarthe[1]. Il est alors âgé de plus de trente-cinq ans. Pour ses débuts à ce niveau, il s'échappe lors du Grand Prix d'ouverture La Marseillaise (qui constitue sa première course chez les professionnels) mais il est repris dans le col de l'Espigoulier[11]. Quelques jours plus tard il termine second de la troisième étape de l'Étoile de Bessèges derrière Pierre Rolland[12] et s'adjuge aussi la seconde place du classement général de l'épreuve disputée du premier au cinq février. Cette performance ne manque pas de surprendre certains observateurs qui découvrent ce néophyte d'un âge bien avancé[4],[13],[14]. Au mois de juin, il se classe quatrième d'une étape de la Ronde de l'Oise puis dixième du Chrono des Nations-Les Herbiers-Vendée en fin d'année[15].

Comme son coéquipier Maxime Le Montagner, il rejoint la formation Roubaix Lille Métropole en 2013[2] après avoir été en contact avec deux équipes belges[16]. Son début de saison est perturbée par une chute et une fracture de la clavicule[17]. Au mois de juillet, il est second du Trophée des champions[18]. Le 15 août il termine une nouvelle fois deuxième au Grand Prix de Gommegnies derrière le Roubaisien Kévin Lalouette mais devance Maxime Le Montagner qui finit troisième. Il contribue ainsi à offrir à son équipe un triplé inédit sur cette épreuve[19].

L'année suivante, il obtient à trente-huit ans sa première victoire professionnelle lors de la 1re étape de Paris-Arras Tour (contre-la-montre par équipes). Il s'adjuge aussi quelques places honorifiques lors de courses disputées en France et en Belgique[20].

À la fin de la saison 2014 il décide, comme Sébastien Hinault l'autre doyen du peloton français, d'arrêter sa carrière professionnelle. Si son parcours peut sembler atypique, il lui a tout de même permis d'engranger plus de 80 victoires (dont Paris-Rouen, le Tour de la Porte Océane, ou le Circuit des plages vendéennes)[6] ainsi que plusieurs épreuves contre-la-montre chez les amateurs et les professionnels[3].

Reconversion professionnelleModifier

Il intègre l'encadrement de l'équipe Roubaix Lille Métropole en 2015, position qu'il occupe toujours en 2019.

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

 
Franck Vermeulen avec Daniel Mangeas lors de Paris-Arras Tour (le 25 mai 2014).
 
Franck Vermeulen et Frédéric Delcambre (directeur sportif de Roubaix Lille Métropole) lors de Paris-Arras Tour (le 25 mai 2014).
  1. a b et c « Le Team Veranda-U annonce sept coureurs », sur ffc72.free.fr, (consulté le 29 octobre 2014)
  2. a et b « Trois recrues pour Roubaix-Lille Métropole », sur cyclismactu.net, (consulté le 29 octobre 2014)
  3. a et b « Cyclisme. Le Normand Franck Vermeulen arrête sa carrière », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 octobre 2014)
  4. a b et c « Interview de Franck Vermeulen », sur velo101.com, (consulté le 25 octobre 2014)
  5. a et b « Vermeulen quitte Rouen », sur paris-normandie.fr, (consulté le 29 octobre 2010)
  6. a et b « Franck Vermeulen vainqueur final des Plages vendéennes », sur velo.yellis.net, (consulté le 29 octobre 2014)
  7. « Franck Vermeulen : « Meilleur normand, on va s'en contenter » », sur sportacaen.fr, (consulté le 29 octobre 2014)
  8. « Véranda Rideau Sarthe se présente et envisage de devenir professionnel en 2012, le maillot du CC Villeneuve-Saint-Germain, la Guadeloupe intègre la DN1. », sur velo101.com, (consulté le 29 octobre 2014)
  9. « Franck Vermeulen domine à Tauxigny », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 28 octobre 2014)
  10. « presentation chrono Tauxigny 13 09 14 », sur mpy-ffc.com (consulté le 29 octobre 2014)
  11. « Néo-pros : Le point avec Franck Vermeulen », sur directvelo.com, (consulté le 28 octobre 2014)
  12. « Néo-pros : Le point avec le Team Véranda Rideau-Super U », sur directvelo.com, (consulté le 28 septembre 2014)
  13. « Néo-pros : Le point avec Franck Vermeulen », sur directvelo.com, (consulté le 28 octobre 2014)
  14. « Vermeulen : « Je n’ai pas pleuré pour être pro » », sur velochrono.fr, (consulté le 28 octobre 2014)
  15. « Coureur Franck Vermeulen », sur cyclismactu.fr (consulté le 29 octobre 2014)
  16. « Véranda Rideau-U met la clé sous la porte », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 octobre 2014)
  17. « Infirmerie - Franck Vermeulen victime d'un sanglier », sur cyclismactu.net, (consulté le 28 octobre 2014)
  18. « Mickaël Olejnik piège les pros », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le 29 octobre 2014)
  19. [PDF]« À Gommegnies, Kévin Lalouette signe la preuve par trois », sur veloclubroubaix.fr, (consulté le 23 septembre 2013)
  20. [PDF]« Bilan de la saison 2014 pour l'équipe pro Roubaix Lille Métropole », sur veloclubroubaix.fr (consulté le 25 octobre 2014)
  21. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :