Franck Thilliez

écrivain français
Franck Thilliez
Description de cette image, également commentée ci-après
Franck Thilliez au salon Quais du polar à Lyon, en juillet 2021.
Naissance (48 ans)
Annecy, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Signature de Franck Thilliez

Franck Thilliez, né le à Annecy, est un écrivain français, auteur de romans policiers et de thrillers, également scénariste.

BiographieModifier

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez étudie à ISEN Lille afin de devenir ingénieur en nouvelles technologies[1],[2], vit à Mazingarbe[3], petite commune entre Lens et Béthune dans le Pas-de-Calais.

Romancier, il est également scénariste et a coécrit, avec Nicolas Tackian, les dialogues du téléfilm intitulé Alex Hugo, la mort et la belle vie inspiré du roman américain Death and the Good Life de Richard Hugo, relocalisé en Provence pour l'adaptation à la télévision.

Grand passionné de thrillers[a], on retrouve dans ses romans quelques clins d'œil à leurs auteurs, comme Jean-Christophe Grangé [b], Stephen King[c], Joel Schumacher[d], Maurice Leblanc et bien d'autres[e].

ÉcrivainModifier

Après Conscience animale, puis Train d'enfer pour Ange rouge, son troisième roman La Chambre des morts est nommé au Prix SNCF du polar français 2007[5] puis adapté au cinéma la même année. Le succès rencontré depuis La Chambre des morts, sorti en , lui permet de cesser son travail d'informaticien à Sollac Dunkerque pour se consacrer exclusivement à l'écriture.

Il est classé en quatrième position dans la liste des auteurs de romans francophones ayant vendu le plus de livres en 2020 en France (741 835 ouvrages) selon l'institut d'études de marché GfK[6].

En 2021, il a vingt romans à son actif, hors Conscience animale resté confidentiel, ainsi qu'une vingtaine de nouvelles.

Personnages principauxModifier

Les personnages récurrents[7] sont le commissaire Franck Sharko[f] apparu seul dans Train d'enfer pour Ange rouge puis Deuils de miel et 1991, et l'inspectrice Lucie Henebelle découverte dans La Chambre des morts et La Mémoire fantôme. Ces deux policiers se rencontrent dans Le Syndrome E, et travailleront ensuite ensemble dans Gataca, Atomka, Angor, Pandemia, Sharko, Luca.

En 2017, pour la sortie du roman Sharko, l'éditeur met gratuitement à disposition sur internet un fascicule Sharko Henebelle, couple de flics[10], qui retrace des anecdotes de leurs vies respectives.

En 2021, dans le roman 1991 Thilliez raconte comment son personnage Franck Sharko débute au 36 quai des Orfèvres, et effectue sa première enquête à tout juste trente ans[11].

RomansModifier

Série Sharko & HenebelleModifier

Autres romansModifier

Autres ouvragesModifier

  • 2007 : Le Fantôme (nouvelle, Libération du )
  • 2009 : Ouroboros (titre 6 du recueil L'Empreinte sanglante, éd. Fleuve noir (ISBN 9791023403268))[17],[18]
  • 2011 : L'Exquise Nouvelle (saison 1, éditions La Madolière)
  • 2012 : Le Grand Voyage (nouvelle, Les petits polars du Monde t.8, ) (réédition 2015 avant Pandemia, chez 12-21 éditions, [EPUB])
  • 2012 : « La mort et les morts dans le roman policier » (article, Études sur la mort, éd. L'Esprit du temps, en [PDF])[19]
  • 2013 : Les Sept Petits Nègres (L'Exquise Nouvelle saison 2, In Octavo éditions)
  • 2013 : L'Encre et le Sang (12-21 éditions, en Pocket & [EPUB])
  • 2013 : Hostiles (nouvelle, Les petits polars du Monde saison 2)[5]
  • 2013 : Tour de France - Un dernier tour (12-21 éditions, en [EPUB])
  • 2013 : Question de centimètres (nouvelle, TGV Magazine #156, juillet-août 2013)
  • 2014 : Mon vrai visage (nouvelle dans recueil collectif, Irradié, Paris, éd. L'atelier Mosésu, , 173 p. (ISBN 979-10-92100-32-7)[20])
  • 2014 : Gabrielle (nouvelle, collectif 13 à table ! 2015, Pocket)
  • 2014 : Vol pour Kidney (nouvelle, Ska éditions numériques, en [EPUB] (ISBN 9791023403268))
  • 2016 : Je préférerais tuer avant la fin du film (nouvelle, revue Sang froid n°1), Paris, éd. Nouveau Monde, (ISBN 978-2-36942-391-1 et 2-36942-391-9)
  • 2016 : Double je, en quête de corps (nouvelle, Fleuve éditions), inspiration pour l'exposition "Double Je" du Palais de Tokyo
  • 2017 : Lasthénie (nouvelle, collectif 13 à table !, Pocket)
  • 2018 : Charybde et Scylla (nouvelle, 12-21 éditions, en [EPUB])[21]
  • 2019 : Origines (nouvelle, 12-21 éditions, en [EPUB] (ISBN 978-2823872750))[22]
  • 2019 : La Rencontre (nouvelle, Le Parisien Weekend, 9 aout 2019)[23]
  • 2020 : Au-delà de l'horizon et autres nouvelles, Paris, éd. Pocket, , 416 p. (ISBN 978-2-266-30644-7)[24]
reprend les nouvelles : Hostiles, Charybde et Scylla, Gabrielle, Sopor, Double je, Ouroboros, Lasthénie, La croisée des chemins, Un dernier tour, Origines, Le grand voyage

CollectifsModifier

  • L’Enfance, c’est… / par 120 auteurs ; textes illustrés par Jack Koch ; préf. Aurélie Valognes. Paris : Le Livre de poche, novembre 2020. (ISBN 978-2-253-08202-6)
  • Lettre à ce prof qui a changé ma vie : enseigner la liberté : 40 personnalités s'engagent. Paris : Robert Laffont - Pocket n° 18336, 11/2020, p. 140-142. (ISBN 978-2-266-31767-2)

ScénaristeModifier

Distinctions et réactionsModifier

PrixModifier

CritiquesModifier

En mai 2018, le magazine Télérama s'insurge contre le fait que « les Français disent vouloir lire en vacances, mais, hélas, que les auteurs de best-sellers [...] tels ceux de Thilliez »[32]. Thilliez répondra sur Twitter « Je remercie du fond du cœur cette journaliste qui démontre que le combat pour la défense de la littérature dite populaire est bel et bien toujours d'actualité. ». Le quotidien Le temps rebondira avec un article « Il faut sauver les personnages de Franck Thilliez » traitant de la violence de l'auteur envers ses personnages[33].

En mars 2020, au vu de l'impact de la maladie à coronavirus Covid-19, le magazine Le Point fait le parallèle avec le réalisme scientifique du roman « Pandémia » et de la nouvelle « Le Grand Voyage » sur la propagation d'une pandémie et ses conséquences humaines et sociales[34].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. « Quel style de lecteur êtes-vous ? F.T. : Un grand lecteur de polars, de préférence différents des miens. » Franck Thilliez à Delphine Peras pour L'Express[4].
  2. « Lucie continuait à feuilleter le rapport d’autopsie, le pire des thrillers. Pas besoin d’aller chercher du King ou du Grangé. ». Franck Thilliez, La Chambre des morts, chap. 31.
  3. « Comme dans Misery, de Stephen King. Vous l’avez lu ? ». Franck Thilliez, Le Manuscrit inachevé, chap. 4.
  4. « Camille songea au film de Joel Schumacher, 8 millimètres, et à ce sombre individu qui se faisait appeler Machine. ». Franck Thilliez, Angor, chap. 52.
  5. « Après Stephen King, un hommage à Maurice Leblanc ? Maurice Leblanc, Conan Doyle, Agatha Christie... Un hommage à la littérature policière de manière générale. ». Franck Thilliez, Le Manuscrit inachevé, chap. 4.
  6. Dans Train d'enfer pour Ange rouge le commissaire « Franck Sharko » a pour première femme Suzanne, morte dans un accident de la route, dont il aura beaucoup de mal à surmonter le deuil jusqu'à ce qu'il rencontre Lucie. Dans Conscience animale, un autre inspecteur nommé « Jean Sharko » voit sa femme sauvagement assassinée par des vampires[8],[9].

RéférencesModifier

  1. Franck Thilliez se dit « ingénieur en informatique » — « J'ai un parcours assez particulier, parce que je n'étais pas prédestiné à me lancer dans l'écriture, en définitive, parce que j'ai avant tout une formation de scientifique. Je suis ingénieur en informatique, enfin j'étais, on va dire […] » —, dans les premières phrases d'un entretien sonore de 25 minutes accordé à un interlocuteur non identifié, enregistré à Bruxelles le 4 novembre 2008, publié en annexe du livre audio L'Anneau de Moebius (lu par Philippe Allard), éditions Audiolib, album 25 0057 7, Paris, 2 février 2009, 2 disques compact MP3 (13 heures 30 minutes), (ISBN 9782356410566), (notice BnF no FRBNF41418873).
  2. Macha Séry, « Franck Thilliez, serial thriller », Le Monde des livres, no 21413,‎ (lire en ligne)
    « Le succès est advenu avec son troisième roman, La Chambre des morts (Le Passage, 2005), adapté au cinéma en 2007. L'ingénieur informatique s'est alors offert le luxe de quitter son emploi... »
  3. « Franck Thilliez, écrivain », sur www.autourdulouvrelens.fr, Mission Louvre-Lens Tourisme, (consulté le ).
  4. « Franck Thilliez, "d'un naturel discret" », sur www.lexpress.fr, (consulté le )
  5. a et b Macha Séry et Christine Ferniot, « "Hostiles", de Franck Thilliez, illustré par Dominique Corbasson », Le Monde des livres,‎ (lire en ligne, consulté le )
    « Il s’oriente naturellement vers le thriller avec Conscience animale, publié chez Cy Editions. C’est pour son ouvrage La Chambre des morts qu’il remporte le Prix SNCF du polar »
  6. Alexiane Guchereau, « Les dix auteurs français les plus vendus en 2020 », livreshebdo.fr,‎ (lire en ligne).
  7. « Sharko de Franck Thilliez », sur criminocorpus.hypotheses.org, CLAMOR, (consulté le ).
  8. « Conscience animale », sur booknode.com (consulté le ).
  9. Conscience animale chap. 11, p. 218/286 de version [PDF].
  10. « Sharko Henebelle, couple de flics - Petite anthologie biographique », sur www.12-21editions.fr (consulté le ).
  11. a et b « 1991 - Franck Thilliez », sur livre.fnac.com (consulté le ).
  12. « Le syndrome [E] en bande dessinée », sur livre.fnac.com (consulté le ).
  13. Benoit Cassel, « Gataca », sur www.planetebd.com, (consulté le ).
  14. « Conscience animale, de Franck-Thilliez », sur www.amazon.fr (consulté le )
  15. Morgane Aubert, « Mig : « J'ai basé mon histoire sur le dessin des morceaux de puzzle. » », sur Actua BD, (consulté le ).
  16. « Il était deux fois - Franck Thilliez », sur www.lisez.com, Sogedif (consulté le ).
  17. Cali Rise, « L’Empreinte sanglante, un recueil de haute volée ! », sur www.impudique.net, (consulté le ).
  18. « L’Empreinte sanglante », sur www.scylla.fr, librairie Scylla, (consulté le ).
  19. Franck Thilliez, « La mort et les morts dans le roman policier », Études sur la mort, éd. L’Esprit du temps, no 142 « La vie des morts »,‎ , pp. 173-179 (ISBN 9782847952254, lire en ligne, consulté le ).
  20. « « Irradié », un recueil de nouvelles au profil des enfants de Tchernobyl », sur www.whoozone.com, (consulté le )
  21. « Charybde et Scylla », sur www.lisez.com, (consulté le ).
  22. « « Origines », Frank Thilliez », sur www.lisez.com, .
  23. Le Parisien Week-End, « «La Rencontre», notre nouvelle inédite de l’été », sur www.leparisien.fr, (consulté le ).
  24. « Au-delà de l'horizon et autres nouvelles », sur livre.fnac.com (consulté le ).
  25. Claire Devarrieux, « Premières amours en entrée, plat et dessert », sur www.liberation.fr, (consulté le ).
  26. « La brigade des cauchemars T1 : Sarah », sur www.bepolar.fr, (consulté le )
  27. « La brigade des cauchemars T2 : Nicolas », sur livre.fnac.com, (consulté le )
  28. « La brigade des cauchemars T3 : Esteban », sur editions-jungle.com (consulté le )
  29. « La brigade des cauchemars T4 : Mélissandre », sur livre.fnac.com,
  30. Jean-François BARON, « Bande dessinée : dans la tête de Sherlock Holmes et des adolescents », sur www.ouest-france.fr, (consulté le ).
  31. « Le Prix Mireille-Lantéri : les lauréats », sur sacd.fr (consulté le ).
  32. « En vacances avec Franck Thilliez », sur www.telerama.fr, Télérama, (consulté le ).
  33. « Il faut sauver les personnages de Franck Thilliez », sur www.letemps.ch, Le Temps SA, (consulté le ).
  34. « Franck Thilliez, l'auteur de polar qui avait tout prévu avec « Pandemia » », sur www.lepoint.fr, SEBDO Le Point, (consulté le ).

Liens externesModifier