Franciscaines missionnaires de Marie

Franciscaines missionnaires de Marie
Image illustrative de l’article Franciscaines missionnaires de Marie
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 24 avril 1877
par Mgr Bardou
Approbation pontificale 12 août 1885
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique & contemplatif
Spiritualité franciscaine
But missions,adoration eucharistique
Structure et histoire
Fondation
Ootacamund
Fondateur Marie de la Passion
Abréviation F.M.M
Rattaché à Frères mineurs
Site web site officiel
Liste des ordres religieux

Les franciscaines missionnaires de Marie sont une congrégation religieuse féminine missionnaire et adoratrice de droit pontifical.

Enseignement par les Franciscaines missionnaires de Marie en Congo belge, circa 1930

HistoriqueModifier

En 1864, Hélène de Chappotin de Neuville (1839-1904) entre chez les sœurs de Marie-Réparatrice sous le nom de Sœur Marie de la Passion et part comme missionnaire pour l'Inde. Suite à un conflit lié aux besoins missionnaires de la région, elle obtient l'autorisation du pape Pie IX (1846-1878) de créer un nouvel institut spécifiquement destiné aux missions. La congrégation des franciscaines missionnaires de Marie est fondée le à Ootacamund, dans le vicariat apostolique de Coimbatore, et spécialement dédiée au service des pauvres en terres de mission. La nouvelle famille religieuse est reconnue de droit diocésain le 24 avril 1877, par Mgr Bardou, vicaire apostolique de Coimbatore.

L'institut est agrégé à l'ordre des frères mineurs le 4 octobre 1882, il reçoit le décret de louange le 12 août 1885 et l'approbation définitive du Saint-Siège le 17 juillet 1890, ses constitutions sont reconnues le 11 mai 1896.

En 1904, année de la mort de la fondatrice, l'institut compte 2 069 religieuses dans quatre-vingt-six maisons, fondées dans vingt-quatre pays. Sept franciscaines missionnaires de Marie martyres à Taiyuan pendant la révolte des Boxers sont béatifiées par Pie XII en 1946 et canonisée en 2000 par Jean-Paul II. Une autre religieuse missionnaire en Chine, Maria Assunta Pallotta est béatifiée par Pie XII en 1954.

Activités et diffusionModifier

Les franciscaines missionnaires de Marie se vouent principalement aux missions et à l'adoration eucharistique.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Rome.

En 2017, la congrégation comptait 5984 religieuses dans 703 maisons[1].

BibliographieModifier

  • Georges Goyau, Une fondatrice d'institut missionnaire. Mère Marie de la Passion et les franciscaines missionnaires de Marie., Paris, Éditions Spes, 1935, 396 pages.
  • Pierre Kalmar présente les lettres d'Anaïs Bonnardel, sœur Marie-Étiennette de Jésus, dans un ouvrage intitulé "Bien chers parents... Une gouvernante, née à Chanas, dans l'Isère, devient Franciscaine Missionnaire de Marie."

Notes et référencesModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Suore francescane missionarie di Maria » (voir la liste des auteurs).