Francis Knollys (l'Ancien)

personnalité politique britannique

Francis Knollys (vers 1511 – 19 juillet 1596) était un courtisan anglais au service d’Henri VIII, d’Édouard VI et d’Élisabeth Ire.

Francis Knollys
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre (1529-1536)
Inconnu
-
Membre du parlement d'Angleterre de 1572 à 1583
Oxfordshire (d)
Membre du parlement d'Angleterre de 1584-1585
Oxfordshire (d)
Membre du parlement d'Angleterre de 1586-1587
Oxfordshire (d)
Membre du parlement d'Angleterre de 1589
Oxfordshire (d)
Membre du parlement de 1571
Oxfordshire (d)
Member of the 1559 Parliament
Arundel (d)
Membre du parlement de 1563 à 1567
Oxfordshire (d)
Member of the 1545-47 Parliament
Horsham (d)
Member of the 1547-1552 Parliament
Camelford (d)
Membre du parlement d'Angleterre de 1593
Oxfordshire (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Robert Knollys (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lettice Peniston (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
William Knollys
Maud Knollys (d)
Robert Knollys (en)
Sir Francis Knollys (d)
Sir Thomas Knollys (d)
Richard Knollys (en)
Catherine Knollys (d)
Edward Knollys (d)
Henry Knollys (en)
Lettice Knollys
Mary Knollys (d)
Anne West (en)
Francis Knollys (en)
Elizabeth Knollys (en)
Dudley Knollys (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
English Reformation Parliament (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

BiographieModifier

Francis Knollys est né en 1511, fils aîné de Robert Knollys (ou Knolles) et de Lettice Peniston (d. 1557/8), fille de Sir Thomas Peniston de Hawridge, Buckinghamshire, homme de main d’Henri VIII. Il semble avoir reçu une certaine éducation à Oxford. Il épousa Catherine Carey, cousine germaine (ou possible demi-sœur) de la reine Élisabeth Ire. En 1542, il entra à la Chambre des communes pour la première fois en tant que membre du parlement de Horsham.

Au début du règne d’Édouard VI, il accompagna l’armée anglaise en Écosse et fut fait chevalier par le commandant en chef, le duc de Somerset, au camp de Roxburgh le 28 septembre 1547. Les fortes convictions protestantes de Knollys le recommandèrent au jeune roi et à sa sœur la princesse Élisabeth, et il passa beaucoup de temps à la cour.

L’accession de Marie Ire en 1553 assombrit les perspectives de Knollys. Ses opinions religieuses le placèrent en opposition au gouvernement, et il jugea prudent de se réfugier en Allemagne. Avant la mort de Marie, il retourna en Angleterre, et fut nommé au conseil privé d’Élisabeth en décembre 1558. Peu de temps après, il fut nommé vice-chambellan et capitaine des hallebardiers, tandis que sa femme – cousine germaine d’Élisabeth – devint une femme de la chambre privée de la reine. À la mort de sa mère en 1558, il prit possession de Greys Court à Rotherfield Greys et entreprit un réaménagement de l’édifice en 1573-1574.

En 1559, Knollys fut élu membre du parlement pour la circonscription d’Arundel. En 1572, il a été réélu membre pour l’Oxfordshire et siège dans cette circonscription jusqu’à sa mort. Tout au long de sa carrière parlementaire, il fut fréquemment porte-parole du gouvernement sur les questions de politique générale, mais dans les affaires ecclésiastiques, il conserva comme un puritain zélé une attitude indépendante. L’amitié de Knollys avec la reine et Cecil l’a conduit à exercer de nombreuses missions. En 1572 il fut nommé trésorier de la maison royale, fonction qu’il a conservé jusqu’à sa mort.

Knollys a été nommé chevalier de l’ordre de la Jarretière en 1593 et est mort le 19 Juillet 1596. Il a été enterré à Rotherfield Greys.

DescendanceModifier

Il épousa Catherine Carey, la fille de William Carey d’Aldenham et Mary Boleyn le 26 avril 1540. Le couple a eu un 15 enfants:

  • Mary (vers 1541 – 1593),
  • Henry (vers 1542 – 1583),
  • Lettice (1543-1634),
  • William (vers 1544-1632),
  • Edward (1546 - 1580),
  • Robert (1547 - 1619 ou 1626),
  • Richard (1548 – 21 août 1596),
  • Élizabeth (15 juin 1549 – vers 1605),
  • Maud (vers 1550 – 155?/6?), morte jeune.
  • Thomas (1558 – 1596),
  • Francis « le Jeune » (vers 1552 – 1648),.
  • Anne (19 juillet 1555 – 30 août 1608),
  • Catherine (21 octobre 1559 – 20 décembre 1620),
  • Cecily (vers 1560 - ?),
  • Dudley (1562 - 156?/157?), mort jeune.

SourceModifier