Ouvrir le menu principal

Francis Garnier (bâtiment de transport)

navire de guerre
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Francis Garnier (navire) et Garnier.

Francis Garnier
Image illustrative de l’article Francis Garnier (bâtiment de transport)
Bâtiments de Transport Léger (BATRAL) Francis Garnier
Type Bâtiment de transport léger
Classe Champlain
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Lancement 17 novembre 1973
Statut Désarmé le 16 février 2011
Équipage
Équipage 4 officiers
5 officiers mariniers supérieurs et 20 officiers mariniers
23 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 80 mètres
Maître-bau 13 mètres
Tirant d'eau 3 mètres
Tirant d'air 27,10 mètres
Déplacement 1 385 tonnes en charge
Propulsion 2 lignes d'arbres entrainées par 2 moteurs diesels SACM-Wärtsilä UD 33 V l2 M 4
2 hélices à pas variable
Vitesse 16 nœuds, 13 en transit
Caractéristiques militaires
Armement 2 affûts de 20 mm Bofors antiaériens
2 mitrailleuses de 12,7 mm
2 mortiers de 81 mm
Électronique 1 radar Decca 1226 ou Racal-Decca
Système de transmissions par satellite Inmarsat
Rayon d'action 4 500 nautiques à 13 nœuds
Carrière
Port d'attache Fort-de-France

Le Francis Garnier était un bâtiment de transport léger français de la Marine nationale, mis en chantier en 1973 et admis au service actif en juin 1974.

HistoireModifier

Basé à Fort-de-France, il porta le numéro de coque L 9031. Il fut désarmé le 16 février 2011. Sa coque porte désormais le numéro Q861. Il fut baptisé du nom de l'officier de marine Francis Garnier (1835-1873). Il fut amarré au port de Brest dès son désarmement en 2011 dans l'attente de son départ vers son lieu de démantèlement à Gand, en Belgique, qui a eu lieu fin avril 2017.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier