Ouvrir le menu principal
Francesco Squarcione
Squarcione Virgin and Child.jpg
Vierge à l'Enfant (c.1460) peinture sur panneau de peuplier de 82 × 70 cm, Staatliche Museen, Berlin.
Naissance
1394, 1395 ou 1397
PadoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
1468, 1470 ou 1474
Padoue ou Venise
Activités

Francesco Squarcione, né en 1394, 1395 ou 1397 à Padoue, et mort en 1468, 1470 ou 1474 à Padoue ou Venise, est un peintre italien de la Renaissance.

Sommaire

BiographieModifier

Francesco Squarcione est né en 1394[1],[2], 1395[3] ou 1397 à Padoue[4]. Il est tailleur d'origine et a été plutôt chargé de petits travaux tels que des ornements de tabernacle ou des blasons[5].

Il ne subsiste que deux œuvres signées de lui, le Polyptyque de Lazare (it) au Museo civico de Padoue, et une Vierge à l'Enfant (it) conservée à Berlin.

Il est surtout connu par son atelier, où il aurait embauché plus de cent élèves ; il a toutefois été soupçonné d'exploiter ses élèves et leurs relations ont parfois débouché sur des procès. Quoi qu'il en soit, il possédait beaucop de statues, tableaux et moulages d'antiques qui ont contribué à la formation de ses élèves[5]. De nombreux artistes sont passés par son atelier, parmi lesquels Niccolo Pizzolo, Carlo Crivelli, Ansuino da Forlì et Andrea Mantegna[6].

André Chastel identifie ainsi, à partir du milieu artistique de Padoue et des anciens élèves de Squarcione, la diffusion d'un « squarcionisme » très décoratif et formaliste comportant un goût du bizarre dans le traitement des formes antiques, la curiosité des formes naturelles se mêlant aux formes gothiques finissantes[7].

Il est mort en 1468[8], 1470[1] ou en 1474[4],[2] à Padoue[4] ou à Venise[2].

ŒuvresModifier

 
Polyptyque de Lazara

De son atelierModifier

  • Polittico con la Madonna col Bambino, Crocifissione e i santi Nicola da Bari, Matteo, Giovanni Battista, Pietro, Bartolomeo, Zeno, Lucia, Caterina d'Alessandria, Antonio Abate, Francesco, Agata e Orsola, tempera sur toile (1445-1460), Arzignano, rione Castello, église de la Visitazione della Beata Vergine Maria.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Francesco Squarcione », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, 2006 (ISBN 9780199773787)
  2. a b et c (it) Dizionario biografico universale : contenente le notizie più importanti sulla vita e sulle opere degli uomini celebri : i nomi di regie e di illustri famiglie ; di scismi religiosi ; di parti civili ; di sette filosofiche, dall'origine del mondo fino a di nostri. Segu - Z, vol. 5, , 836 p. (lire en ligne), p. 163
  3. (en) Thomas Tolley, Grove Art Online, Oxford University Press, (ISBN 9781884446054, lire en ligne)
  4. a b et c « Francesco Squarcione », sur larousse.fr (consulté le 15 février 2017).
  5. a et b Chastel 1999, p. 210.
  6. (it) « Francesco Squarcione », sur treccani.it (consulté le 5 mars 2017).
  7. Chastel 1999, p. 213-214.
  8. (en) Gordon Campbell, The Oxford Dictionary of the Renaissance, Oxford University Press, (ISBN 9780191727795, lire en ligne)
  9. Le titre de Glorification de Saint Jérôme est utilisé par Georges Lafenestre, La peinture italienne, L.-H. May (lire en ligne).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier