Ouvrir le menu principal

Françoise Waquet

historienne française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waquet.
Françoise Waquet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directrice de recherche au CNRS
Biographie
Nom de naissance
Françoise PointVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeur de thèse
Distinctions

Françoise Waquet, née Point, est une historienne française.

BiographieModifier

ParcoursModifier

Après avoir fait ses études secondaires au lycée de Perpignan, elle commence ses études supérieures à l'université de Montpellier (maîtrise de lettres modernes, 1971) puis de Toulouse (licence d'histoire et géographie, 1972) avant d'entrer à l'Ecole nationale des Chartes.

Archiviste paléographe, Françoise Waquet consacre sa thèse de l'École des chartes aux fêtes royales sous la Restauration (1977). En 1979, elle soutient un diplôme de l’École pratique des Hautes Études (IVe section) sur la pratique du voyage savant à partir de l'exemple de Johannes Fredericus Gronovius. Elle travaille ensuite sur les relations intellectuelles entre savants français et italiens dans sa thèse de doctorat d'Etat (1987)[1].

Directrice de recherche émérite au CNRS, elle travaille sur les formes de la sociabilité des savants, au sein de la « République des Lettres » et des milieux intellectuels. Elle a notamment étudié la communication au sein de ce milieu, les usages savants du latin et l'importance de l'oralité.

Elle a reçu la médaille d'argent du CNRS (2003). Elle est docteur honoris causa de l'université de Bologne (2006).

Elle est chevalier de la Légion d'honneur (2017).

ŒuvresModifier

  • Les Fêtes royales sous la Restauration ou l'Ancien régime retrouvé, Paris : Arts et métiers graphiques ; Genève, Droz, 1981
  • Johannes Fredericus Gronovius, pèlerin de la République des lettres. Recherches sur le voyage savant au XVIIe siècle, Genève, Droz, 1984 (édition, avec P. Dibon)
  • Le Modèle français et l'Italie savante. Conscience de soi et perception de l'autre dans la république des lettres (1660-1750), Rome, École française de Rome, 1989
  • Rhétorique et poétique chrétiennes. Bernardino Perfetti et la poésie improvisée dans l'Italie du XVIIIe siècle, Florence, L.S. Olschki, 1992
  • Commercium litterarium. La communication dans la République des Lettres (1600-1750), Amsterdam ; Maarssen, APA-Holland university press, 1994 (codir.)
  • Gli spazi del libro nell' Europa del XVIII secolo, Bologne, Pàtron, 1997 (codir.)
  • La République des lettres, Paris Belin, 1997 (avec Hans Bots)
  • Le latin, ou L'empire d'un signe (XVIe-XXe siècle), Paris, A. Michel, 1998
  • Mapping the world of learning. The Polyhistor of Daniel Georg Morhof, Wiesbaden, Harrassowitz, 2000 (dir.)
  • Le prince et son lecteur. Edition de Les délassements littéraires ou Heures de lecture de Frédéric II de Charles Dantal, Paris, H. Champion, 2000
  • Parler comme un livre. L'oralité et le savoir (XVIe-XXe siècle), Paris, A. Michel, 2003
  • Les Enfants de Socrate : filiation intellectuelle et transmission du savoir, XVIIe-XXIe siècle, Paris, A. Michel, 2008.
  • L'ordre matériel du savoir : comment les savants travaillent : XVIe-XXIe siècles. Paris CNRS éditions, 2015.
  • Une histoire émotionnelle du savoir : XVIIe-XXIe siècle, Paris, CNRS éditions, 2019.

PrixModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier