Ouvrir le menu principal

Françoise Robin (muse épistolière)

muse épistolière française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Françoise Robin et Robin.

Françoise Robin de Livet (née le à Lyon - décédée le à Paris) fut une muse épistolière.

Issue d'une famille de la noblesse de robe, elle est la fille (7e enfant) d'Antoine Robin, avocat au Parlement de Bourgogne, originaire de Villars-les-Dombes et de Marguerite Colaud, fille d'un marchand lyonnais.

Le 15 septembre 1766, elle épouse Pierre Poivre, ancien missionnaire, explorateur et botaniste, dont le frère, Denis Poivre est marié à sa tante Elisabeth Colaud. Dans son hommage à Pierre Poivre, Du Pont de Nemours présente Françoise Robin comme une jeune femme bien née, pleine de vertus, de douceur & de grâces, digne, à tous les égards, d'être la compagne d'un Philosophe sensible[1]. Le Pierre Poivre est nommé intendant des îles de France et de Bourbon (île Maurice et île de la Réunion). Le couple embarque à Lorient à bord du Dauphin, navire de la Compagnie des Indes orientales, le 8 mars 1767.

Enceinte, elle fait le long voyage et s'installe dans un domaine de sept hectares de vallons et de bois arrosés par la rivière des Pamplemousses dans le centre de l'île où Pierre crée le jardin botanique de Pamplemousses.

Bernardin de Saint-Pierre essaye de la séduire. Cette aventure exotique qui le laisse sincèrement amoureux et désespéré lui inspire le roman Paul et Virginie[2].

En 1786, elle a perdu successivement son père, son époux, sa fille cadette et a dû se séparer de sa belle maison des environs de Lyon. À Paris, elle retrouve le cercle des savants et des libéraux que Pierre fréquentait et persuade l'un de ses amis de rédiger sa biographie. L'aventurier de l'esprit, physiocrate, Pierre Samuel du Pont de Nemours l'épouse le 5 Vendémiaire an IV (27 septembre 1795). Après le pillage de leur maison deux ans plus tard, ils s'exilent aux États-Unis d'Amérique. Elle est enterrée au cimetière du Père-Lachaise, à Paris. Eleuthère Irénée du Pont de Nemours, fondateur de la célèbre firme Du Pont de Nemours (1771-1834) naquit du premier mariage de Pierre Samuel avec Nicole Charlotte Marie Louise Le Dée de Rencourt.

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Samuel Du Pont de Nemours, Notice sur la vie de M. Poivre, Philadelphie,
  2. Jean Guillaume, Ils ont domestiqué plantes et animaux : Prélude à la civilisation, Éditions Quæ, , 456 p. (ISBN 978-2-7592-0892-0, lire en ligne), chap. 4.

SourcesModifier

  • Patrick et Olivier Poivre d'Arvor, Le roman de Virginie, éd. Jacob Duvernet, 1988.
  • Daniel Vaxelaire, Une si jolie naufragée: le roman vrai de Paul et Virginie, éd. Flammarion, 2001.