Françoise Mabille

première femme française sapeur-pompier

Françoise Mabille, née Bréant, a été la première femme sapeur-pompier officiellement reconnue en France[1].

Françoise Mabille
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nom de naissance
BréantVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Françoise Mabille a été la première française sapeur-pompier volontaire. Après avoir passé son brevet de secouriste, en 1973, elle demande en 1974 au chef du centre de secours de Barentin (Seine-Maritime) son incorporation. Les corps de sapeurs-pompiers étaient encore exclusivement réservés aux hommes. Son premier engagement officiel est pourtant signé le 6 janvier 1974. Le maire donne son accord tout en transmettant la demande au ministre de l'Intérieur. Les médias s’emparent de ce fait et l’exploitent, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France souhaitant qu’une doctrine officielle soit définie. Au début de 1974, le gouvernement autorise finalement l'emploi des volontaires féminines[2].

Elle est ensuite devenue sapeur-pompier professionnel en 1994[3]. Elle est partie à la retraite en 2011, après 37 ans de service[4] avec le grade d'adjudant.

Récompenses et distinctionsModifier

Elle a reçu la Légion d’honneur, la médaille de l’ordre national du Mérite et la médaille du département de Seine-Maritime[5]. Son nom a été attribué à la promotion des sapeurs-pompiers professionnels du Service départemental d’incendie et de secours des Landes en 2019[6].

À l'occasion de la fête des grands-mères, elle apparaît dans un spot publicitaire le 3 mars 2019, au profit de la marque de café Grand'Mère[7].

Notes et référencesModifier