Françoise Briquel-Chatonnet

historienne française
Françoise Briquel-Chatonnet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Françoise ChatonnetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Dir. de thèse
Distinctions
Œuvres principales
Les Phéniciens : Aux origines du Liban (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Françoise Briquel-Chatonnet (née le à Lyon) est une historienne française. Elle est docteure en histoire, directrice de recherche au CNRS, au laboratoire Orient et Méditerranée (CNRS, université Paris IV, université Panthéon-Sorbonne, École pratique des hautes études) et membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres (2021).

BiographieModifier

Françoise Briquel-Chatonnet, ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles (L 1975)[1], est agrégée d'histoire (1978), docteur de l'université Panthéon-Sorbonne[2] avec une thèse portant sur les relations entre les cités de la côte phénicienne et les royaumes d'Israël et de Juda (1988) et habilitée à diriger des recherches de l'université François-Rabelais à Tours (1999).

Activités professionnellesModifier

Elle a été pensionnaire à la Bibliothèque nationale de France, où elle a travaillé notamment au premier volume du catalogue des manuscrits syriaques. En 2020, elle est directrice de recherche au CNRS (composante « Mondes sémitiques ») et directrice-adjointe du laboratoire « Orient et Méditerranée » (UMR 8167). Elle est élue membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres le au fauteuil de Marc Fumaroli[3].

Vie privéeModifier

Françoise Briquel-Chatonnet est l'épouse du professeur émérite (Sorbonne), philologue (latin) et étruscologue Dominique Briquel.

PublicationsModifier

  • Françoise Briquel-Chatonnet, Le Monde syriaque, Paris, Les Belles Lettres, 2017, 272 p, (ISBN 978-2-251-44715-5)
  • Les Relations entre les cités de la côte phénicienne et les royaumes d’Israël et de Juda, Studia Phœnicia 12, Orientalia Lovaniensia Analecta 46, Louvain, Librairie orientaliste Peeters, 1992, 446 p.
  • Manuscrits syriaques. Bibliothèque nationale de France (manuscrits entrés depuis 1911, no 356-435). Aix-en-Provence, Bibliothèque Méjanes. Lyon, Bibliothèque municipale. Strasbourg, Bibliothèque nationale et universitaire. Catalogue, Paris, Bibliothèque nationale de France, 1997, 264 p.
  • avec Éric Gubel, Les Phéniciens : aux origines du Liban, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Archéologie » (no 358), 1998, 160 p.
  • avec Pierre Bordreuil, Le Temps de la Bible, Paris, Gallimard, coll. «  Folio Histoire », 2003, 461 p.
  • Direction de l'ouvrage collectif La Bible, Paris, Jules Tallandier, 2003, 345 p.
  • Les Araméens et les premiers Arabes, Aix-en-Provence, Édisud, 2005 (Encyclopédie de la Méditerranée)
  • L'Arabie chrétienne (avec Christian Julien Robin), Paris, Les Belles Lettres, 2017

DistinctionsModifier

DécorationModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier