François de Nicolaÿ

personnalité politique française

François de Nicolaÿ, comte de Nicolaÿ, né le au château du Lude et mort le au Lude, est un aristocrate et homme politique français.

François de Nicolaÿ
Image dans Infobox.
François de Nicolaÿ et Marie-Hélène de Rothschild le jour du mariage
Fonctions
Sénateur de la Communauté
-
Sénateur de la Sarthe
-
Président
Conseil général de la Sarthe (d)
-
Maire du Lude (d)
-
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
(à 44 ans)
Le LudeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Conjoint
Enfant
Philippe de Nicolaÿ (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Propriétaire de
Partis politiques
Conflit

BiographieModifier

Descendant d'Aimar-Charles-Marie de Nicolaï par son père et des Talhouët-Roy par sa mère, il suivit ses études à l'École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC) et devint administrateur de la société d'édition de la revue féminine Femmes d'aujourd'hui.

Il s'engage en 1939 et prend part à la campagne contre l'Allemagne. À l'armistice, il s'installe comme propriétaire exploitant agricole et forestier au Lude.

Il devient conseiller municipal le , maire adjoint, puis maire du Lude en 1947. Élu conseiller général en 1949, il est président du Conseil général de la Sarthe de 1952 à 1958. En 1959, il est élu au Sénat et s'inscrit au groupe des Républicains et indépendants. Il devient membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Il fut membre du Sénat de la communauté et représenta la Haute Assemblée à la conférence des parlementaires de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN).

Marié à la baronne Marie-Hélène van Zuylen van Nyevelt van de Haar (remariée par la suite au baron Guy de Rothschild), il est le père de Philippe de Nicolaÿ et le frère de René de Nicolaÿ, marié à la princesse Pia-Maria d'Orléans-Bragance. Son neveu, Louis-Jean de Nicolaÿ est sénateur-maire du Lude depuis 2014.

Il décède en 1963 d'un accident de voiture[1]

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandat parlementaire

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier