Ouvrir le menu principal

François de Negroni

François de Negroni
François de Negroni.JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web

François de Negroni (né le 10 février 1945) est originaire de Rogliano, dans le Cap corse. Écrivain, essayiste et polémiste. Il a publié quatorze livres et plus d'une quarantaine d’articles depuis les années 1970[1].

BiographieModifier

François de Negroni a enseigné les sciences humaines et l’anthropologie dans plusieurs universités africaines, ainsi qu’en France et en Belgique. Il travaille aujourd'hui comme consultant dans les pays du Sahel où on le connait bien sous son surnom "le grand nègre"[2]. Parallèlement, il s'est toujours investi dans l'édition. Codirecteur avec Jean-Edern Hallier des éditions du même nom en 1976, il a créé par la suite la collection « Les Pourfendeurs » au Castor Astral, avant de fonder les éditions Materia Scritta[3] en 2004[4], à Bastia[5].

Son bref passage par les hautes sphères médiatiques et provocatrice de l'intelligentsia lui ont valu quelques mésaventures : incarcération et expulsion de Yougoslavie[6], en 1977, expulsion encore, de Centrafrique[7], à la demande des services de Giscard d'Estaing, au moment de l'« affaire des diamants », mise sur écoutes téléphoniques par l’Élysée[8], sous Mitterrand, etc. Dans son pamphlet sur les intellectuels français, il formalisera les stratégies culturo-mondaines à l’œuvre en ce milieu.

RecherchesModifier

Disciple de Henri Lefebvre qui fut son directeur de thèse (Paris X, 1977)[9], proche ami de Michel Clouscard, il prolonge, dans ses travaux, les principes d'une critique marxiste des superstructures et de la vie quotidienne, s'attachant à approfondir les notions de "fausse conscience"[10], de "violence symbolique", d'"imaginaire collectif"[11]. Ses différents travaux procèdent d'une même approche incisive des micro-sociétés, groupes statutaires et autres fractions de classe. L'occasion de dévoiler les articulations entre les discours, leurs impensés et les stratégies de domination[12],[13]. On est loin du "métier de sociologue", pris au pied de la lettre, dont il récuse les présupposés positivistes[14], voire la dimension contre-révolutionnaire.

À travers ses livres, comme Les Colonies de vacances ou Le Savoir-vivre intellectuel, il tente d'allier la clairvoyance du concept à la virtuosité polémique, par-delà les cloisonnements universitaires traditionnels. La mise en perspective sociologique n'est pour lui qu'un moyen au service de ce projet.

PublicationsModifier

LivresModifier

  • L’étude de la vie sociale, Université de Madagascar, 1970 ; réédition ICM, 2007
  • La France noble, préface de Henri Lefebvre, Le Seuil, 1974[15],[16],[17]
  • Les colonies de vacances, Portrait du coopérant français dans le tiers-monde, Hallier-Albin Michel, 1977 ; réédition : l’Harmattan, préface de Michel Siméon, 2007[18]
  • Le Savoir-vivre intellectuel, Olivier Orban, 1985 ; réédition : Delga, préface d’Aymeric Monville, postface de Dominique Pagani, 2006[19]
  • Le Comte de Mirobert se porte comme un charme, avec J–F Desrousseaux de Vandières, Olivier Orban, 1987[20]
  • Afriques fantasmes, Plon 1992 ; réédition : l’Harmattan, préface de Corinne Moncel, 2008[21].
  • Le Suicidologe, Dictionnaire des suicidés célèbres, avec Corinne Moncel, préface de Roger Caratini, Le Castor Astral, 1997[22],[23],[24],[25],[26]
  • Petite anthologie du racisme pro-Corse, DCL, 2004.
  • Frédéric de Neuhoff, Lettre à Pascal Paoli, traduction et édition critique, Materia Scritta, 2005
  • Old is Beautiful, préface d’Abdel Wahab Ben Chekroun, Matteria Scritta, 2010
  • Avec Clouscard, Delga – Materia Scritta, préface de René Caumer, 2013[27],[28]
  • CorsErotica (Un porc dans chaque femme), Materia Scritta, 2014
  • Une nuit à Majunga, SEditions, 2016
  • Incoercible, Materia Scritta, 2017
  • Incoercible II, Materia Scritta, 2018

CollaborationsModifier

  • Rédacteur dans le Dictionnaire Historique de la Corse, sous la direction de Antoine-Laurent Serpentini, Albiana, 2006

PréfacesModifier

  • Julia Gasper, Theodore von Neuhoff King of Corsica[29]
  • Gilles Zerlini, Chutes, Materia Scritta, 2016
  • Dominique Memmi, Le Voyage de la fanfare, Séditions, 2019
  • Great Gaby, une vie de combats, Materia Scritta, 2019

ArticlesModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Edern Hallier, Chaque matin qui se lève est une leçon de courage, Éditions Libres Hallier, 1978
  • Rémy Rieffel, Les Intellectuels sous la Ve République, Hachette, 1993
  • Jean de la Guérivière, Les Fous d'Afrique, Seuil, 2001
  • Jean-François Sirinelli et Pascal Ory, Les Intellectuels en France, de l'Affaire Dreyfus à nos jours, Armand Colin, 2002
  • Sarah Vajda, Jean-Edern Hallier, Flammarion, 2003
  • Aymeric Monville, Préface au Savoir-vivre intellectuel, Delga, 2006
  • Michel Siméon, Préface aux Colonies de vacances, L'Harmattan, 2007
  • Hughes Lethierry, Penser avec Henri Lefebvre, Savoir Penser, 2009.
  • Philippe Hugon, Mémoires solidaires et solitaires, Karthala, 2013
  • Alain Mabanckou, Lettres noires : des ténèbres à la lumière, Leçon inaugurale au Collège de France[31], 17 mars 2016
  • Louis Schiavo, U Mercha, Canioni, 2016
  • Jean-Claude Lamy, Jean-Edern Hallier, l'idiot insaissisable, Albin Michel, 2017

DistinctionModifier

  • Coup de cœur TV5 Monde 2012 pour Old is Beautiful[32]

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'ensemble des articles de presse traitant de ses ouvrages et articles sont disponibles sur son site officiel.
  2. Le Grand nègre, chez Aby
  3. Site des éditions Matteria Scritta
  4. Corse Net Infos, 25 décembre 2014
  5. Listes des ouvrages co-édité aux éditions Hallier de 1975 à 1978. Avec articles de presses.
  6. Le Monde, 7 juillet 1977
  7. TopAfrica, mars 1978
  8. Les Oreilles du Président, suivi de la liste des 2000 écoutés, Jean-Marie Pouteau et Jérôme Dupuis, Fayard, 1996
  9. Attestation de Henri Lefebvre sur son aptitude à être titularisé maître-assistant. (1978)
  10. Visages et mœurs des coopérants, Le Monde, 10 juin 1977
  11. Fantasmes blancs, clichés noirs ; Jeune Afrique, Octobre 1992
  12. Du pur esprit au modèle de plaisir, Poirot-Delpech ; Le Monde, 4 octobre 1985
  13. Tristes tropismes, J.P Enthoven ; Le Nouvel Observateur, Octobre 1985
  14. Cf." Avec Clouscard " / "Old is Beautiful".
  15. La France noble - extraits
  16. Livre pour lequel François de Negroni a notamment participé à l'émission Apostrophes en 1975
  17. Émission : Que reste-t-il de la noblesse ?, Apostrophes, 1975
  18. Jean-Michel Filippi, D'une appropriation à l'autre : genèse de l'humanitaire.
  19. David L'Epée, L'encanaillement des clercs
  20. Émission : Les grandes familles, Apostrophes, 1987
  21. Le Gri-Gri International, 24 septembre 2010, Non content de rire avec Dieudonné, Noah traite mal sa nounou : au Goulag !
  22. Le Suicidologue - extraits
  23. En finir ! (1) Le blog de Bernard Gensame
  24. En Finir ! (2) - Arthur Adamov.
  25. En finir ! (11)
  26. En finir ! (55)
  27. Claire Cecchini : Aux croisements de la pensée
  28. Jacques Fusina, Musanostra - Clouscard Negroni
  29. Préface
  30. Revue Eléments, n° 158
  31. « Je n’aurais pas accepté cette charge si elle était fondée sur mes origines africaines » , Le Monde, 17.03.2016
  32. Coup de cœur TV5 Monde 2012 pour Old is Beautiful