Ouvrir le menu principal

François de Bovet
Biographie
Naissance
à Grenoble
Décès (à 93 ans)
à Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Archevêque de Toulouse
Évêque de Sisteron

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Blason à dessiner.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François de Bovet est un prélat catholique, évêque de Sisteron puis archevêque de Toulouse. Il est également égyptologue. Né le à Grenoble, il est décédé le à Paris.

BiographieModifier

Grand-vicaire à Arras, il y devient prévôt de la cathédrale en 1781. Cette même année, il est mis à la tête de l'abbaye de Bonlieu. Membre de l'Assemblée du clergé en 1785-1786, il siège comme député de la province ecclésiastique de Tours.

Confirmé évêque le 3 août il est consacré le 13 septembre 1789 et devient évêque de Sisteron (14 juin 1789-1812) et émigre pendant la Révolution française en Italie puis en Allemagne. Un des 37 évêques qui ne démissionnent pas après la Bulle pontificale qui fait suite au Concordat de 1801 et ne résigne son siège épiscopal qu'en 1812. Il ne rentre en France qu'en 1814. Archevêque de Toulouse (9 septembre 1817-1820), il se démet et est nommé au chapitre de chanoines de la Basilique Saint-Denis où il finit ses jours[1].

ŒuvresModifier

Passionné par les travaux de Champollion le jeune, on lui doit :

  • Réflexions sur un prétendu bref du 5 juillet 1796 (1797)
  • Réflexions sur la promesse de fidélité à la constitution (1801)
  • Observations de Monseigneur de Bovet, évêque de Sisteron (1817)
  • Les Consolations de la foi sur les malheurs de l'Église (1819)
  • Les dynasties égyptiennes (1829)
  • Histoire des derniers pharaons et des premiers rois de Perse, selon Hérodote, tirée des livres prophétiques et du livre d'Esther (2 vol.) (1835)
  • L'Esprit de l'Apocalypse (1840)

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.360

Voir aussiModifier