François Watrin

militaire français

François Watrin
Naissance
Beauvais (France)
Décès (à 30 ans)
Port-au-Prince (Saint-Domingue)
Origine Français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France (1792)
Drapeau de la France République française (1792-1802)
Grade Général de division
Années de service 1792 – 1802
Conflits Guerres de la Révolution française
Guerre de Vendée
Révolution haïtienne
Faits d'armes 2e Bataille des Quatre Chemins de l'Oie
Bataille de Neuwied
2e Campagne d'Italie
Bataille de la Trebbia
Bataille de Novi
Bataille de Genola
Bataille de Montebello
Bataille de Marengo
Bataille de Pozzolo
Expédition de Saint-Domingue
Hommages Nom gravé sous l'arc de triomphe de l'Étoile, 6e colonne

François Watrin, né le à Beauvais dans l'Oise et mort le à Port-au-Prince, à Saint-Domingue, est un général français de la Révolution française.

BiographieModifier

François Watrin est le fils de Jérôme Watrin (Vuatrin), consul de Beauvais, et de Reine Félicité Larcher. Il épouse Elisabeth Augustine de Luker, fille de général Édouard, marquis de Luker, et de Marie-Angélique de Sainte-Hermine.

Il n'a pas vingt ans quand il part comme simple soldat dans les chevau-légers de West-Flandre, qui deviennent plus tard le 17e régiment de chasseurs à cheval en 1793. Lui-même devient sous-lieutenant le 3 mars 1793, lieutenant le 6 juin et capitaine le 7 août. Le 14 décembre de la même année, il passe adjudant général chef de bataillon provisoire à l'armée du Nord et est confirmé dans son grade le 18 mars 1794. Adjudant-général chef de brigade le 13 juin 1795, il est affecté à l'armée des côtes de Cherbourg.

Watrin est promu général de brigade le et, à partir du 23 juillet, il est chef d'état-major à l'armée des côtes de l'Océan avant de rejoindre l'armée de Sambre-et-Meuse le 28 septembre 1796. En avril 1797 il commande l'infanterie de réserve de cette armée avec laquelle il se distingue au passage du Rhin et à Neuwied le 18 avril 1797. Le 27 mars 1798 il accompagne le général Hédouville à Saint-Domingue. De retour en France le 22 octobre 1798, il est affecté le à l'armée d'Italie.

Nommé général de division provisoire le 30 juin 1799 par le général Macdonald, il est confirmé dans son grade le 19 octobre de la même année. Le 3 juillet 1799 Watrin commande la 4e division de l'aile droite de l'armée de Naples, et le 21 avril 1800 il prend le commandement de l'avant-garde de la réserve de l'armée. Il se distingue au passage du Saint-Bernard, à la citadelle d'Ivrée et à la bataille de Marengo le 14 juin 1800. Le 7 juillet il est à la tête de la 2e division d'infanterie de l'armée d'Italie puis, le 15 juillet 1801, commande une division d'infanterie dans le corps d'observation de Midi. Il dirige également les troupes françaises de renfort lors du siège de Porto Ferrajo (en) en juillet 1801 mais obtient un congé pour raison de santé le 14 octobre suivant. Le 27 avril 1802, le général Watrin est désigné pour faire partie de l'expédition de Saint-Domingue. Il débarque sur l'île le 15 octobre 1802 et est nommé commandant de Port-au-Prince le 2 novembre : il y meurt de la fièvre jaune le 22, à l'âge de 30 ans.

DistinctionsModifier

 
Noms gravés sous l'arc de triomphe de l'Étoile : pilier Nord, 5e et 6e colonnes.

Il fait partie des 660 personnalités à avoir leur nom gravé sous l'arc de triomphe de l'Étoile. Il apparaît sur la 6e colonne (l’Arc indique WATRIN).

SourcesModifier

  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux et amiraux de la Révolution et de l'Empire, Georges Saffroy éditeurs, Paris 1934.

Liens externesModifier