François Walter (historien)

historien suisse

François Walter, né le , est un historien suisse.

François Walter
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Après avoir suivi ses études de Lettres à l'Université de Fribourg et obtenu un doctorat es Lettres (Histoire moderne et contemporaine), François Walter est chargé de cours puis maître-assistant dans la même université de 1981 à 1986. Il occupe ensuite, en tant que professeur, à partir de 1986 la chaire d'histoire moderne et contemporaine à l'université de Genève. Il accède à l'éméritat en 2012.

Dans le cadre de son enseignement, François Walter a été professeur invité à

- l'Université de Fribourg (1987-1992),

- l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1992),

- l'Université de Catane, Italie (1999, 2005)

- l'Université de Bari, Italie (2001)

- l'Université Laval, Québec, Canada (2006)

- l'Université de Paris I Panthéon Sorbonne (2008)

- l'Université Pierre Mendès-France, Grenoble 2 (2011)

Il a aussi été directeur d'études invité à l'Ecole des Hautes Études en Sciences sociales à Paris (1991, 1999 et 2006) et a également séjourné comme chercheur invité au Max Planck Institut für Geschichte de Göttingen (2000, 2004 et 2006) et comme fellow au Collegium Budapest (2002).

L'Université Pierre-Mendès-France de Grenoble l'a honoré un titre de docteur honoris causa [1]

Il est le fondateur avec Pascal Delvaux, des Presses d'histoire suisse[2]. Il a publié plusieurs livres et articles sur l'histoire urbaine, l'histoire du climat, de l'environnement et des catastrophes naturelles, et l'histoire de la production des identités sociales et est l'auteur d'une « Histoire de la Suisse », en 5 tomes aux Éditions Alphil - Presses universitaires suisses de 2009 à 2010[3].

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Histoiresuisse.ch : François Walter », sur histoiresuisse.ch (consulté le ).
  2. « Presses d'Histoire Suisse (PHS) : Accueil », sur presses.ch (consulté le ).
  3. « Editions Alphil et les Editions Alphil-Presses universitaires suisses », sur alphil.ch (consulté le ).

Liens externesModifier