Ouvrir le menu principal

François Tajan

commissaire priseur français
François Tajan
François-Tajan.jpg
François Tajan en 2014
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
ÉvreuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

François Tajan, commissaire-priseur, est né le à Évreux.

Il est le fils de Jacques Tajan qui a été également commissaire-priseur.

Sommaire

EtudesModifier

François Tajan a obtenu une licence de droit et un DEUG en histoire de l’art. Il obtient son diplôme de commissaire-priseur fin 1997[1].

Carrière professionnelleModifier

Après une expérience dans le monde du cinéma[2] il rejoint le monde des ventes aux enchères en 1990 dans l’étude dirigée par son père Jacques Tajan[1]. Il va successivement y diriger les départements art nouveau-Art déco puis art moderne et contemporain. Il sera commissaire-priseur associé en 1998 puis en 2001 président.[1]  

Début 2005 il quitte l’étude Tajan[3] et rejoint la maison de vente Artcurial Briest Le Fur Poulain Tajan qui deviendra Artcurial en 2015 avec le titre de co-président[4].

A compter du 1er novembre 2015, François Tajan devient président délégué d’Artcurial [4]

Ventes d’objets remarquables et ventes recordsModifier

François Tajan a eu l’occasion de vendre à de nombreuses reprises des objets remarquables ou insolites, il a aussi établi des records de vente, notamment dans le domaine de la bande dessinée.

Le 8 février 2009 il adjuge pour 220 000 euros (273 000 avec les frais ) le nez du France, le fameux transatlantique une pièce monumentale de 4 tonnes haute de 4,5 mètres[5].  

En 2013, François Tajan adjuge pour 311 594 euros, soit 25 fois l’estimation, le bar de l’hôtel Crillon. Ce bar avait été décoré par César  en 1982[6].

En juin 2014 il organise une vente Tintin qui fera au total 5,3 millions de produit[7].

François Tajan a adjugé le 30 avril 2016 une double planche d’Hergé tiré du Sceptre d'Ottokar de Tintin qui appartenait au chanteur Renaud pour la somme de 1,046 millions d’euros[8].

Le 22 novembre 2016 c’est un tronçon de l’escalier de la Tour Eiffel qu’il adjuge pour 523 800 euros  alors que l’estimation du catalogue était de 40 000 – 50 000 euros[9].

Le 14 juin 2017 ce sont les décors d’Apostrophes l’émission télévisée de Bernard Pivot que François Tajan adjuge[10].

PersonnelModifier

François Tajan est amateur de musique rock. Il a dès 10 ans commencé à acheter des albums des Rolling Stones[11].

C’est également un amateur de peinture et d’art contemporain. Son nom est ainsi cité par exemple parmi les collectionneurs de Pierre Scholla[12].


Il a trois enfants, Louis, issu d’un premier mariage, ainsi que Gabriel et Eloïse issu d’une seconde union avec sa deuxième épouse, Véronique Tajan.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « François Tajan », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  2. « A propos d'Artcurial », sur www.artcurial.com (consulté le 24 janvier 2017)
  3. « Art cult : le journal d'un fou », sur www.artcult.fr, (consulté le 25 janvier 2018)
  4. a et b « Le Groupe Artcurial modifie la gouvernance de la maison de vente », sur www.ladn.eu (consulté le 24 janvier 2018)
  5. « Le "nez" du paquebot "France" adjugé pour plus de 273.000 euros », sur www.ladepeche.fr, (consulté le 24 janvier 2018)
  6. Valérie Sasportas, « Le Crillon : le bar César vendu 311.594 euros », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  7. « A propos d'Artcurial », sur www.artcurial.com (consulté le 24 janvier 2018)
  8. Mathilde Doiezie, « Une double planche de Tintin appartenant à Renaud vendue 1,05 million d'euros », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. « Vente Art Déco - 22 novembre 2016 /Lot 17 Gustave Eiffel (1832-1923) Escalier de la Tour Eiffel Partie de l'escalier hélicoïdal n°13, 1889 », sur www.artcurial.com (consulté le 24 janvier 2018)
  10. Bertrand Guyard, « Une page se tourne pour les décors d'Apostrophes », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  11. Valérie Sasportas, « Le rock les rend tous marteau », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  12. « Scholla Collections », sur http://www.pierrescholla.fr (consulté le 24 janvier 2018)