François Levantal

acteur français
François Levantal
Description de cette image, également commentée ci-après
François Levantal en 2014
Naissance (61 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables L'Antidote
Raid dingue
Ducobu 3
L'Élève Ducobu
Rendez-vous chez les Malawas
Papi Sitter
Séries notables La Petite Histoire de France
Kaamelott
L'Affaire Pierre Chanal
Julie Lescaut
Scènes de ménages

François Levantal est un acteur français, né le [1] à Paris (France).

BiographieModifier

Le père de François Levantal était avocat. Sa famille avait une maison de campagne à Brunoy dans l'Essonne, commune à laquelle il était très attaché. Levantal a fréquenté 16 écoles différentes et n'a pas eu le diplôme du baccalauréat. Il a toujours eu une passion pour la musique et passe énormément de temps à chanter ou jouer de la guitare.

En 1978, il suit la formation du Cours Simon et a comme amis Mathieu Kassovitz et Vincent Cassel. En 1980, il intègre la troupe de Jean-Louis Barrault au théâtre du Rond-Point. Il fait ses premiers pas au cinéma dans les années 1980 avec quelques petits rôles. En 1986, il joue dans le film Conseil de famille de Costa-Gavras.

Le premier rôle pour lequel le public le reconnaît et qui lui a servi de tremplin est celui d'Astérix dans La Haine de Mathieu Kassovitz en 1995. Plusieurs articles ont été écrits sur ce petit rôle marquant, dont un en 2015 intitulé « 20 ans après La Haine, François Levantal se souvient »[2].

Dès lors, Levantal va enchaîner les seconds rôles marquants. Il est demandé par la nouvelle génération de cinéastes des années 1990 : Jan Kounen (Dobermann), Jacques Audiard (Un héros très discret), Olivier Marchal (Gangsters)... En 2000, il retrouve Kassovitz pour Les Rivières pourpres. Puis il tourne pour Zabou Breitman (Se souvenir des belles choses) et Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles). Il n'hésite pas à varier les genres, passant du drame au film policier, sans oublier la comédie (L'Amour aux trousses avec Jean Dujardin, L'Entente cordiale avec Christian Clavier, Camping ou les films de Franck Gastambide).

Pendant la saison 2003, il a joué un des avocats du cabinet Zelder dans la série télévisée Avocats et Associés. En 2006, dans le téléfilm L'Affaire Pierre Chanal, il incarne l'adjudant Pierre Chanal, suspect des meurtres des disparus de Mourmelon.

Toujours en 2006, il met en scène le one-man-show de Nicolas Koretzky.

En 2009, Alexandre Astier lui confie le rôle du bras droit d'un sénateur romain qui apparaît régulièrement dans la sixième saison de la série Kaamelott. À partir de 2015, il interprète l'un des rôles principaux de la série La Petite Histoire de France, produite par Jamel Debbouze.

En 2014, il s'illustre au théâtre des Nouveautés, avec Élie Semoun et Laurent Gamelon, dans l'adaptation théâtrale du film Le Placard, écrite et mise en scène par Francis Veber.

Vie privéeModifier

François Levantal est père d'une fille, Gina Levantal, née en .

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Clips vidéosModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier