François Lemaire

peintre français

François Lemaire est un peintre de portraits français, né en 1620, et mort à Paris le [1].

François Lemaire
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

François Lemaire[2] est porté sur les états de la Maison du roi en 1657, avec Jean Lemaire, parmi les peintres non valets de chambre. Il a été reçu peintre de portraits à l'Académie royale de peinture et de sculpture, le , avec le portrait de Jacques Sarrazin[3].

Il a été le premier professeur de Jean-Baptiste Santerre.

Il s'est marié avec Madeleine Alamanni, morte le [4].

Notes et référencesModifier

  1. Fidière 1883, p. 44
  2. Henri Chardon remarque qu'il y a eu des confusions dans l'attribution des œuvres entre les trois Lemaire présents à Rome, Jean Lemaire, Pierre Lemaire et François Lemaire.
  3. « Portrait de Jacques Sarazin par François Lemaire », notice no 000PE007740, base Joconde, ministère français de la Culture
  4. Jal 1867, p. 20

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • André Félibien, « Le Maire peintre pour les poutraits », dans Noms des peintres les plus célèbres et les plus connus, anciens & modernes, Paris, (lire en ligne), p. 73
  • Auguste Jal, « Lemaire (François) », dans Dictionnaire critique de biographie et d'histoire : errata et supplément pour tous les dictionnaires historiques d'après des documents authentiques inédits, Paris, Henri Plon imprimeur-éditeur, (lire en ligne), p. 763
  • Henri Chardon, « Collectionneurs manceaux. Les frères Fréart de Chantelou. Chapitre III-Les Chantelou depuis la chute de De Noyers jusqu'à la Fronde. Distinction des trois Lemaire », Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et art de la Sarthe, t. XIX,‎ 1867-1868, p. 142-144 (lire en ligne)
  • Octave Fidière, « LXXXIX-François Lemaire », dans État-civil des peintres et sculpteurs de l'Académie royale : Billets d'enterrement de 1648 à 1713 publiés d'après le registre conservé à l'Ecole des beaux-arts, Paris, Charavay Frères libraire, (lire en ligne), p. 44

Articles connexesModifier

Liens externesModifier