Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lejeune.

François Clet Lejeune
François Lejeune (1770-1799)

Naissance
Villeneuve-de-Berg (Ardèche)
Décès (à 28 ans)
Siège de Jaffa (Palestine)
Mort au combat
Origine Drapeau de la France France
Allégeance Drapeau de la France République française
Grade Chef de brigade
Années de service 1792-1799
Conflits Guerres de la Révolution :
Campagne d'Italie
Campagne d'Égypte

François Lejeune ( à Villeneuve-de-Berg à Jaffa) , est un officier français de la période révolutionnaire.

BiographieModifier

Il naît à Villeneuve-de-Berg, fils aîné de François, avocat au bailliage et de Anne Laplanche[1]. Il fait des études de droit et en 1790 est élu commandant de la garde nationale de Villeneuve-de-Berg. À ce titre, il est présent à la Fête de la Fédération à Paris le 14 juillet 1790.
Il s'engage comme volontaire le 1er juillet 1792 et sert comme capitaine de grenadiers au 1er bataillon de volontaires de l'Ardèche. Homme de haute taille, il se fait remarquer par sa modération et son courage[2].
En 1793, il est capitaine dans l'armée des Alpes, il participe au Siège de Toulon.
En 1794, il rejoint l'armée d'Italie avec laquelle il fait la Campagne d'Italie. Il est remarqué à Montenotte, Berghetto et à Arcole où il est blessé. 22 mois après Arcole, il est nommé Chef de brigade le 18 septembre 1798 par le Général Berthier et il intègre l'Armée d'Orient.
Il participe donc à la Campagne d'Égypte. À la tête de la 22e Brigade d'infanterie légère, Il est tué pendant le Siège de Jaffa, le 7 mars 1799[3].

On trouve dans la correspondance du Général Bonaparte, au sujet du siège de Jaffa, cette citation : "Nous avons perdu le citoyen Lejeune, chef de la 22e d'infanterie légère, qui a été tué à la brèche. Cet officier a été vivement regretté de l'armée ; les soldats de son corps l'ont pleuré comme leur père."[4]

Notes et référencesModifier

  1. Villeneuve-de-Berg, registre des baptêmes, mariages et sépultures 1765-1772, image 170
  2. Recherches Historique sur Villeneuve-de-Berg, Abbé H.Mollier, 1866
  3. Service Historique de la Défense, Vincennes, dossier d'officier, cote GR 2YE 2454
  4. Correspondance de Napoléon Ier, tome V, pièce 4035, page 469

Articles connexesModifier