François Leigonyer

général de brigade de la Révolution française

François Leigonyer
Naissance
Aurillac
Décès (à 66 ans)
Paris
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France (1759-1791)
Drapeau du Royaume de France Royaume de France (1791-1792)
Drapeau de la France République française (1792-1800)
Arme Cavalerie
Grade Lieutenant-général
Général de brigade
Années de service 1756-1800
Conflits Guerres de la Révolution française
Guerre de Vendée
Faits d'armes 2e Bataille de Coron
Bataille de Vezins
Bataille de Doué

François Leigonyer ou Leigonye de Pruns avant 1789, né le à Aurillac (Cantal), mort le à Paris, est un général de brigade de la Révolution française.

États de serviceModifier

Il entre en service en février 1756, comme fourrier volontaire au régiment de Beauvilliers cavalerie, il passe lieutenant en novembre 1761, aide major le 5 avril 1762, et capitaine le 8 juin 1764. Le 2 juin 1792, il devient lieutenant-colonel au 22e régiment de cavalerie, puis il est nommé colonel le 10 juin 1792, au 11e régiment de cavalerie.

Il est promu maréchal de camp le 2 septembre 1792, et lieutenant-général le 8 octobre suivant. En 1793, il est affecté à l’armée des Pyrénées orientales, puis le 1er avril, il rejoint l’Armée des côtes de Brest. Il participe à la bataille de Vezins le 19 avril, et le 1er mai suivant il prend le commandement provisoire de l’Armée des côtes de La Rochelle jusqu’au 27 mai 1793. Il commande à la bataille de Doué le 7 juin suivant.

Le 8 juin 1793, il est affecté à l’armée des Pyrénées-Occidentales, et il est arrêté le 9 septembre suivant sur ordre du Comité de sécurité publique. Il est libéré de prison le 5 janvier 1795, et en 1799, il devient membre de la direction des hôpitaux à l’armée de l’Ouest, et il est réformé le 5 septembre 1800.

En 1804, il est président du conseil d’administration de l’hôpital militaire de Toulouse.

SourcesModifier