Ouvrir le menu principal

François Legrand (peintre)

peintre français
François Legrand
Francoilegrandpeintre.jpg
Naissance
Nationalité
Drapeau : France française
Activité
Formation
atelier d'arts plastiques d'Étampes
Maître
Mouvement

François Legrand est un artiste peintre français né le à Étampes (Essonne), membre de l'École d'Étampes.

BiographieModifier

Encouragé dans la voie artistique dès l'adolescence par le peintre Philippe Lejeune dont il fréquente l'atelier, il devient un ami et un disciple du maître étampois. En 1971, il est l'un des premiers élèves du nouvel atelier municipal d'arts plastiques créé par Lejeune à Étampes.

En 1972, il est licencié en Arts plastiques à l'Université de Paris I[1]. Il s'installe en Beauce[2] en 1973 pour, de 1974 à 1979, enseigner le dessin et la peinture à l'Institut d'Arts Visuels d'Orléans. Il passe ensuite une année à Rabat avant de se consacrer entièrement à son œuvre.

ExpositionsModifier

Expositions personnellesModifier

Expositions collectivesModifier

Réception critiqueModifier

  • « François Legrand récuse une figuration de type photographique et illusionniste. L'hyperréalisme sera pour lui une régression, comme si l'on ne voulait plus dire que le superficiel, la pelure de la peau, les tags de l'insertion sociale. Si la juste et sublime ambition est d'aller jusqu'à l'âme, ce ne doit être, selon lui, qu'avec des moyens proprement picturaux. » - Bruno Foucart[3]
  • « L'immense exercice du portrait auquel s'est livré François Legrand a fait de lui un magicien espagnol, maître du noir, des chairs en plein jour, des regards tournés vers l'intérieur. » - Marc Fumaroli[13]
  • « François Legrand met de la couleur dans la grisaille, des ombres sur le soleil, des émotions dans le silence et de l'esprit dans la matière. En somme, il nous aide à comprendre que la vraie beauté n'est qu'en nous-mêmes. A l'image de celle des plus grands, la peinture de François Legrand est habitée. Car cet artiste n'a pas seulement un talent rare et une technique éprouvée; il a aussi, il a surtout, une âme. Ses œuvres, qui nous touchent au cœur, nous disent combien l'art - même et surtout figuratif - consiste à montrer avant tout l'invisible et à exprimer l'indicible. » - Richard Cannavo[14]
  • « Les couleurs qu'il emploie, des rouges, des mauves, des blancs lumineux, correspondent à son message discret, d'une humanité simple. Il se débarrasse du superflu, de l'anecdote, comme pour ses paysages au primitivisme authentique. La sobriété de ton, l'ordre des choses qui durent, s'accordent à un primitivisme teinté par la monumentalité du discours. François Legrand relit les leçons du passé à la lumière de son temps. » - Lydia Harambourg[15]

Prix et distinctionsModifier

  • 1976 Médaille d'argent, Salon des artistes français[9].
  • 1979 Grand Prix Édouard-Marcel Sandoz de la Fondation Taylor.
  • 1981 Premier Prix du dessin David-Weill de l'Académie des beaux-arts. Institut de France[16].
  • 1982 Premier Prix de SAS le Prince Rainier III de Monaco[17], Grand Prix de la ville d'Orléans.
  • 1983 et 1989 Premier Prix du portrait Paul-Louis Weiller, Académie des beaux-arts[16].
  • 1989 Grand Prix Lila Ascheson Wallace, Fondation du Reader's Digest[16].
  • 1991 Prix Dagnant-Bouveret, Académie des beaux-arts.
  • 1992 Prix Balleroy, Académie des beaux-arts.
  • 1993 Bourse annuelle de peinture, Académie des beaux-arts.
  • Peintre officiel de la Marine depuis 2015[18].
  • Chevalier de la Légion d'Honneur en 2014
  • Peintre officiel de l'Armée de Terre en 2007
  • Vice-président de la Fondation Taylor
  • Sociétaire des Artistes français, du Salon d'automne[10], du Salon des artistes orléanais.

Musées et collections publiquesModifier

ÉglisesModifier

RéférencesModifier

  1. Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999, tome 8 page 447.
  2. Braboche, Visite chez François Legrand en Beauce, Dailymotion, 04513
  3. a et b Bruno Foucart, François Legrand, il gesto y la luz, Édition Ville de Madrid/Ambassade de France en Espagne, 2010.
  4. L'officiel des galeries et musées, François Legrand à la Galerie Mezzo, 2013
  5. Le Cap Seguin, Exposition François Legrand, septembre 2015
  6. Cercle national des armées, Exposition François Legrand, 2015
  7. 54, rue de la Condamine.
  8. Lydia Harambourg, « François Legrand », La Gazette de l'Hôtel Drouot, n° 5 du 3 février 2017, pages 160-161.
  9. a et b Liste des récompenses du Salon 1976 in Catalogue du Salon des artistes français 1977, Imprimeries Poirot, Sainte-Geneviève-des-Bois/I.P.G.L.L. Neuilly-sur-Seine, 1977.
  10. a et b Patrick-F.Barrer, L'histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, Arts et Images du Monde, 1992, page 323.
  11. a et b La République du Centre, François Legrand au Salon des artistes orléanais, 8 mars 2013
  12. Association Art du siècle, En partage de France et de Chine - François Legrand, novembre 2015
  13. Marc Fumaroli, François Legrand, Éditions Galerie Mezzo, Paris, octobre 2013.
  14. Richard Cannavo, Legrand le grand: un peintre au talent saisissant plongé dans son époque sans renier ses racines, in Le Nouvel Observateur, 12 octobre 2013.
  15. Lydia Harambourg, François Legrand, in La Gazette de l'Hôtel Drouot, novembre 2013.
  16. a b et c Patrice de la Perrière, Le métier d'artiste - Entretien avec François Legrand, Univers de arts
  17. René Huyghe, Les signes du temps et l'art moderne, Larousse, 1985.
  18. Patrice Donot, Deux nouveaux peintres de la marine: François Legrand et Jacques Perrin, Cols bleus - Marine nationale, 19 mars 2015
  19. François Legrand, monographie, Fondation Agfa/Imprimerie Blanchard fils, Le Plessis-Robinson, 1989.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • René Huyghe, Les Signes du temps et l'art moderne, Larousse, 1985
  • François Legrand, monographie, textes de Philippe Lejeune, René Huyghe, Nathalie Gobin, Richard Cannavo, François Legrand et André Carpentier, Fondation Agfa/Imprimerie Blanchard fils, Le Plessis-Robinson, 1989
  • Patrick-F. Barrer, L'Histoire du Salon d'automne de 1903 à nos jours, éditions Arts et Images du Monde, 1992
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999 lire en ligne
  • Jean-Pierre Delarge, Dictionnaire des arts plastiques modernes et contemporains, Gründ, 2001 lire en ligne
  • Bruno Foucart, François Legrand, el gesto y la luz, Ville de Madrid/Ambassade de France en Espagne, 2010
  • Marc Fumaroli, François Legrand, éditions Galerie Mezzo, Maris, 2013

Presse écriteModifier

Liens externesModifier