François Labande

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance [1],
Toulon
Carrière
Disciplines alpinisme
Profession professeur de mathématiques
Autres activités rédaction de topo-guides, littérature d'alpinisme

François Labande (né en 1941 à Toulon[2]) est un alpiniste et écrivain français, co-fondateur de la section française de l'ONG Mountain Wilderness et auteur de nombreux topo-guides d'alpinisme, de ski de randonnée et de randonnée pédestre ainsi que d'ouvrages de réflexion sur la pratique de l'alpinisme et la protection des grands espaces libres de la montagne.

BiographieModifier

FormationModifier

Très jeune, François Labande se prend de passion pour les montagnes de l'Oisans. Son diplôme d'ingénieur Supélec ne lui permettant pas de se livrer à sa passion, il devient professeur de mathématiques[2],[3].

L'alpinisteModifier

Il se familiarise avec les techniques de l'alpinisme auprès de l'Union nationale des centres de montagne (UNCM) et s'investit dans les grandes courses en France et en Suisse, entre autres la face Sud de la Meije, le pilier Sud des Écrins et la face Nord-Est du piz Badile[3].

Mettant à profit sa formation scientifique et sa connaissance des Alpes[3], il prend, en 1987, la succession de Lucien Devies pour la rédaction des guides Vallot, publiant une sélection de voies du Guide du mont Blanc et une mise à jour du Guide du Haut-Dauphiné[4].

EngagementsModifier

Membre fondateur de la section française de Mountain Wilderness (MW), une association internationale de protection de la montagne, il se met en disponibilité de l'Éducation nationale pour faire connaître l'ONG. Il est secrétaire de la section française de 1988 à 1994 puis son président en exercice de 1995 à 2002 avant d'en devenir le président d'honneur et un de ses garants internationaux[2],[5]. Dans le cadre de son engagement auprès de MW, il est l'initiateur d'actions, manifestations et débats pour défendre la montagne : projet de création d'un parc international du massif du Mont-Blanc dans les années 1990, organisation de réunions visant à la création du Comité international des associations pour la protection du Mont-Blanc (CIAPM) et à la relance du comité français de la Commission internationale pour la protection des Alpes (CIPRA). Il milite pour l'arrêt de projets d'aménagement destructeurs concernant le mont Olympe en Grèce et la zone centrale du parc national de la Vanoise. Il participe, en 1992, à la randonnée de tout l'arc alpin, TransALPedes, pour dénoncer la situation écologique, sociale et culturelle de cet espace[5].

Il est administrateur au titre des personnalités qualifiées du parc national des Écrins[2].

Membre du Groupe de haute montagne (GHM), il en dirige la revue Cimes[2].

Le randonneur à ski et à piedModifier

Sur le tard, François Labande se prend de passion pour la randonnée à ski, s'essayant même au ski de pentes raides sur des voies inédites et publiant, de 1996 à 2007, plusieurs guides sur le sujet. Il se met également à pratiquer la randonnée pédestre, laquelle lui inspire de nouveaux guides, publiés de 2002 à 2006[3].

Le photographeModifier

Pour illustrer les voies décrites dans ses guides et topos, François Labande est devenu photographe de la montagne, accumulant, au cours de ses activités, une collection de clichés de grande qualité[3].

Prises de positionModifier

Dans son ouvrage Sauver la montagne, publié en 2004, il relate la « Transalpine tibétaine », une marche de soutien à la cause tibétaine à travers les Alpes françaises, de Nice à Genève, du 9 juillet au 25 août 2000[6].

Selon la revue Passion Montagne, François Labande « milite pour une montagne pure, sans artifice et défend une position très claire sur le ski héliporté ou encore les via ferrata »[2]. Considérant que la montagne est un terrain d'aventure qu'il faut préserver pour les générations à venir, il s'inquiète des dégradations qu'elle subit du fait des constructions et aménagements touristiques[3].

ŒuvresModifier

Topos-guidesModifier

AlpinismeModifier

  • Grandes courses, Arthaud, Paris, 1980, Coll. « Altitudes »
  • Cent sommets, Arthaud, Paris, 1992
  • La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 1 : À l'ouest du col du Géant, Éditions Arthaud,
  • La Chaîne du Mont-Blanc : Guide Vallot. Sélection de voies, t. 2 : À l'est du col du Géant, Éditions Arthaud,
  • Guide du Haut-Dauphiné : Massif des Écrins, t. 1 : Partie nord : Râteau, Soreiller, Meije, Grande Ruine, Éditions de l'envol,
  • Guide du Haut-Dauphiné : Massif des Écrins, t. 2 : Partie est : Écrins, Ailefroide, Pelvoux, Roche Faurio, Combeynot, Agneaux, Clouzis, Éditions de l'envol,
  • Guide du Haut-Dauphiné : Massif des Écrins, t. 3 : Partie sud : Bans, Sirac, Olan, Muzelle, Rouies, Vallon des Étages, Arias, Éditions de l'envol,

Ski de randonnéeModifier

  • Ski sauvage, Arthaud, Paris, 1983
  • Ski de randonnée Haute-Savoie, Mont-Blanc - 170 itinéraires de ski-alpinisme, Guide Artou, Olizane, 1990 (rééd. 2007)
  • Ski de randonnée Haut Valais, Guide Artou, Olizane, 1996 (rééd. 2008)
  • Ski de randonnée Valais central, Guide Artou, Olizane, 2002
  • avec G. Sanga, Ski de randonnée Ouest-Suisse, Guide Olizane Sport, Olizane, 2004

Randonnée à piedModifier

  • Randonnée pédestre Haute-Provence - 108 itinéraires de tous niveaux, Guide Olizane Sport, Olizane, 2004
  • Randonnée pédestre Provence méridionale et Côte d'Azur - 110 itinéraires d'une journée Guide Olizane Sport, Olizane, 2002
  • Randonnée pédestre dans le Parc National des Écrins, Olizane, 2006
  • Dans les montagnes de Suisse romande : 100 itinéraires de randonnée pédestre du Jura aux Alpes Guide Olizane Sport, Olizane, 2003 (rééd. 2007)

Ouvrages de réflexion, romansModifier

RéférencesModifier

  1. Notice de la BnF
  2. a b c d e et f « Lalande nous offre ses chroniques alpines », Passion Montagne, no 3, mai-juin 2011, p. 5.
  3. a b c d e et f Daniel Masse, critique de Traces écrites de François Labande, Éditions Guérin, coll. « Terra Nova », 2011, sur masse-fr.com.
  4. Jean-Claude Legros, La montagne à mots choisis, Glénat Livres, 2011, 128 p., rubrique « Vallot (guides) » : « En 1987, François Labande réunit sous l'appellation "Guides Vallot" une sélection d'itinéraires d'ascensions. Il paraît effectivement impossible, désormais, de rassembler en un seul ouvrage la description de la totalité des voies d'escalade recensées dans les Alpes. »
  5. a et b François Labande, sur le site de Mountain Wilderness France].
  6. François Labande, Sauver la montagne, Olizane, 2004, p. 140.
  7. Présentation du livre sur le site des éditions Olizane

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier