François Gemenne

politologue et chercheur belge

François Gemenne, né le à Liège, est un politologue et chercheur belge, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris et directeur de l'Observatoire Hugo dédié aux migrations environnementales à l'Université de Liège en Belgique.

François Gemenne
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
(41 ans)
Blason de Liège Liège
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Employeur
Directeurs de thèse
Marco Martiniello (en), Catherine Wihtol de WendenVoir et modifier les données sur Wikidata

Il est spécialisé dans les questions de migrations environnementales et climatiques et dans les politiques d'adaptation au réchauffement climatique.

BiographieModifier

FormationModifier

François Gemenne réalise ses études secondaires au Collège Saint-Louis à Liège[1].

Étudiant en sciences politiques, il réalise sa thèse de doctorat sur le sujet des migrations environnementales[1].

CarrièreModifier

A 22 ans, François Gemenne intègre durant deux ans le cabinet de José Daras, membre du parti Ecolo. Ce dernier est à l'époque ministre des transports, de l'énergie et de la mobilité au Gouvernement wallon[1].

François Gemenne est professeur à l'Institut d'études politiques de Paris et directeur de l'Observatoire Hugo à l'Université de Liège[1],[2].

À partir de , François Gemenne travaille particulièrement sur le concept d'anthropocène avec l'anthropologue Bruno Latour[1].

Il est co-directeur de l’Observatoire Défense et Climat du Ministère des Armées en France, établi à l’IRIS[3].

Engagement politiqueModifier

Lors de la campagne pour l'élection présidentielle française de 2017, François Gemenne est contacté par Benoît Hamon afin de lui donner différents conseils. Parmi ceux-ce figurent le fait de fournir des visas humanitaires aux réfugiés, l'investissement massif dans la recherche et les énergies renouvelables ou encore l'adaptation au changement climatique dans les pays en développement[4].

Lors de l'élection présidentielle française de 2022, François Gemenne prend la direction du conseil scientifique de Yannick Jadot, le candidat EÉLV[5]. Il dresse après le premier tour le constat amer que les candidats ayant un programme compatible avec les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat ne rassemblent qu'un électeur sur 4[6]. Il s'interroge alors sur la légitimité démocratique de l'Accord de Paris[7].

Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climatModifier

François Gemenne est co-auteur du sixième rapport du GIEC (groupe 2). Il appelle à accélérer l'adaptation au vu des impacts du réchauffement climatique déjà visibles[8].

DiversModifier

François Gemenne apparait régulièrement dans les médias belges en tant qu'intervenant par exemple à la RTBF ou sur LN24 mais également sur certaines chaînes de télévision française[1].

Prises de positionModifier

Changement climatiqueModifier

François Gemenne intervient régulièrement autour du sujet du changement climatique.

Le , il est invité par Olivier Galzi afin de débattre avec le physicien Serge Galam sur la chaîne française i-Télé. Lors de ce débat, François Gemenne s'énerve contre les propos climatosceptiques de Serge Galam. Il déplore notamment le fait de devoir encore débattre de la « réalité du changement climatique et non pas sur les actions à adopter »[9].

Affaire PublifinModifier

En , alors que le scandale de l'affaire Publifin éclate en Wallonie, François Gemenne réalise plusieurs interventions médiatiques. Il qualifie notamment Publifin et Nethys de « système de nature mafieuse »[10].

Il dénonce diverses personnalités du Parti socialiste liégeois pour leurs agissements au sein de l'intercommunale. Sont cités, entre autres, Stéphane Moreau, André Gilles ou encore Paul Furlan[10].

En réaction à ces propos, Publifin déclare vouloir porter plainte contre François Gemenne pour calomnie et diffamation mais cette plainte ne sera finalement jamais déposée[11],[12].

DistinctionsModifier

  • Lauréat du prix ISDT-Wernaers en .
  • Bourse post-doctorale du fonds AXA pour la recherche en [13].

OuvragesModifier

  • François Gemenne, On a tous un ami noir, Paris, Les éditions Fayard, , 256 p. (ISBN 978-2213712772).
  • François Gemenne, Géopolitique du climat : Les relations internationales dans un monde en surchauffe, Paris, Armand Colin, , 208 p. (ISBN 978-2200632427).
  • François Gemenne, Aleksandar Rankovic et Atelier de cartographie de Sciences Po, Atlas de l'anthropocène, Paris, Presses de Sciences Po, , 2e éd. (1re éd. 2019), 172 p., 21 × 24 cm, broché (ISBN 978-2724627855).
  • Nicolas Regaud, Bastien Alex et François Gemenne, La guerre chaude : Enjeux stratégiques du changement climatique (Monographie), Paris, Presses de Sciences Po, coll. « Académique », , 1re éd. (1re éd. 2022), 304 p., 13,8 × 21 cm, broché (ISBN 9782724638103, présentation en ligne)

Émissions de radiosModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f « Les Racines élémentaires de François Gemenne: «J’ai eu la chance de naître du bon côté» », sur Le Soir, (consulté le )
  2. « François Gemenne : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le )
  3. « François Gemenne », sur Festival des idées de Paris, (consulté le )
  4. Sophie Devillers, « François Gemenne, le Belge qui conseille Hamon », sur La Libre.be (consulté le )
  5. Critiqué pour avoir pris un vol intérieur, François Gemenne quitte Twitter : « Attention à la quête de pureté et de radicalité », nouvelobs.com, 8 juin 2022
  6. Margaux Lacroux, « Le scientifique François Gemenne, après s’être engagé chez Jadot : «On peut se demander à quoi ça sert» », sur Libération (consulté le )
  7. « Élection et climat, quelques débats choquants - Par Daniel Schneidermann | Arrêt sur images », sur www.arretsurimages.net (consulté le )
  8. « Rapport du Giec sur le climat : "La sortie de route a déjà eu lieu, l'enjeu est désormais de réduire le nombre de tonneaux", presse un auteur du rapport », sur Franceinfo, (consulté le )
  9. « Allez, stop : arrêtons d’inviter les climatosceptiques », sur L'Obs, (consulté le )
  10. a et b « François Gemenne: "Je pense que Paul Furlan prend les gens pour des imbéciles depuis le début" », sur RTBF Info, (consulté le )
  11. Mélanie Geelkens, « Publifin et sa plainte imaginaire », sur Site-LeVif-FR, (consulté le )
  12. Le Vif, « Qualifiée de "structure mafieuse", Publifin porte plainte pour calomnie contre François Gemenne », sur Site-LeVif-FR, (consulté le )
  13. « Fiche annuaire GEMENNE François », sur www.uliege.be (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier