François Delessert

homme politique français

François-Marie Delessert, né le à Lyon et mort le à Passy, est un banquier et homme politique français.

François Delessert
Image dans Infobox.
Fonctions
Vice-président
Chambre des députés
-
Régent de la Banque de France
-
Député du Pas-de-Calais
-
Député de la Seine
-
Conseiller général de la Seine
-
Président
Chambre de commerce et d'industrie de Paris
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
François-Marie DelessertVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Famille
Père
Fratrie
Enfant
Autres informations
Membre de
Distinction
Œuvres principales
Catalogue des tableaux composant la Galerie Delessert (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Second fils du banquier Étienne Delessert et de Madeleine Boy de La Tour, il est élevé à Genève et entra en 1796, à l’âge de seize ans, dans la Caisse d'épargne de Paris, la maison de banque fondée par son père et en prit bientôt la direction avec son frère Benjamin.

En 1811 il est appelé à faire partie de la Chambre de commerce de Paris, dont il est six fois élu président (1821-1822, 1825-1826, 1826-1828 et 1832-1838).

Élu député du 6e arrondissement de Paris le et le , il représente ensuite, du au , le département du Pas-de-Calais à la chambre dont il est vice-président en 1847 et 1848, et où il prend part à toutes les discussions relatives au budget, aux caisses d’épargne, aux douanes, au travail des enfants dans les manufactures, aux salles d’asile, etc.

Ayant succédé à son frère Benjamin, à la mort de celui-ci, aux fonctions de président de la Caisse d'épargne de Paris en 1848, il fait depuis, chaque année de 1849 à 1864, les rapports sur les opérations de cet établissement, auxquels il joignait le détail des opérations des autres caisses d’épargne de France et de l’étranger. Également héritier des précieuses collections botaniques et conchyologiques amassées par son frère, il contribue à les agrandir, et l’Académie des sciences le choisit pour associé libre, à la place du baron Maurice, en 1852.

Ayant survécu neuf mois à son propre fils, François Benjamin Delessert mort subitement le , il défend qu’on fait aucune invitation d’assister à son convoi. Il avait été décoré de la croix d’officier de la Légion d’honneur en 1828.

Il acquit l’hôtel Lauzon, 27 rue Raynouard. Il est enterré cimetière de Passy (16e arrondissement de Paris), dans le tombeau de la famille Delessert[1].

Vie familialeModifier

 
Portrait de son épouse, née Sophie Gautier (1796-1877).

Il épouse sa parente Sophie Gautier (1796-1877), fille du banquier Jean-Antoine Gautier (1756-1800) et de Madeleine Delessert. Ils seront les parents de :

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

  • William Duckett, Dictionnaire de la conversation et de la lecture, t. 7, Suppl. 3, Paris, Firmin Didot, 1872, p. 112, 800 p. (OCLC 75727441).
  • Romuald Szramkiewicz, Les régents et censeurs de la Banque de France nommés sous le Consulat et l'Empire, Droz, 1974
  • Dominique Barjot, Les patrons du Second Empire: Banquiers et financiers parisiens, 2002

Voir aussiModifier

Liens externesModifier