François Chopard, né le 23 février 1971 à Cagnes-sur-mer, est un ingénieur aérospatial, fondateur et directeur général de Starburst Accelerator, accélérateur indépendant de startups dans les domaines aéronautique, spatial et défense.

François Chopard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Française
Formation
Ingénieur Supélec
Activité
Homme d'affaires, ingénieur aérospatial, entrepreneur, business angel

Enfance et formation modifier

Après une enfance passée à Cagnes-sur-Mer, dans une famille de quatre enfants, il déménage à Paris puis intègre l'École supérieure d’électricité (Supélec Paris) en 1988. En 1994, il est titulaire d'une Maîtrise de sciences en génie mécanique de CentraleSupélec.

Début de carrière modifier

Ses études d’ingénieur achevées, il commence sa carrière au centre de recherche d’Airbus en 1994 au sein de la branche qui deviendra par la suite le missilier MBDA.

En 1995, il intègre un programme d'échange entre le département de la Défense des États-Unis et la direction générale de l'Armement française (DGA). Une expérience au cours de laquelle il obtient son brevet de pilote de l'US Air Force sur la Griffiss Air Force Base (en)[1].

Il opère ensuite un virage professionnel vers le métier du consulting. De 1996 à 2000, il est consultant chez PWC où il travaille travaille notamment sur deux missions pour Airbus[2].

En 2001, il crée Arendi Consulting, un cabinet de conseil spécialisé en recherche et innovation.

En 2007, il rejoint Oliver Wyman où il intègre le département américain aviation, aerospace & defense. Il y reste 6 ans.

Fondation et expansion internationale de Starburst modifier

En 2013, il fonde Starburst Accelerator, un accélérateur dédié aux technologies émergentes dans l'aéronautique, à Paris dans le 15ème arrondissement[3].

En 2015, il crée la filiale de Starburst à Los Angeles, en Californie, un des hubs d’investissement les plus avancés dans le domaine du spatial et de la défense dans le monde[4].

L'internationalisation se poursuit à partir de 2016 avec la création des antennes de San Francisco, Montréal, Munich, Singapour, Abu Dhabi, Séoul et Mumbai.

En juin 2016, il organise un pitch à la NASA dans le cadre de la 7e édition du Global Entrepreneurship Summit (en) du président Obama[5].

En 2017, il organise la première édition du Paris Air Lab lors de la 52ème édition du Salon du Bourget, un espace consacré à l'innovation réunissant les startups et les grands acteurs de l'industrie[6].

En 2019, il ouvre des bureaux à Tel-Aviv dans le quartier de Senona, pour piloter l'accélérateur d'innovation d'Israel Aerospace Industries (IAI)[7].

Aux Etats-Unis, il s'allie avec la branche américaine de l'accélérateur Techstars (en) pour monter un programme d'accélération et de mentorat pour identifier les jeunes entreprises du spatial les plus prometteuses[8].

Le 21 mars 2019, il inaugure un nouveau centre d’innovation dans le 15ème arrondissement de Paris, qui accueille également l’Innovation Défense Lab, l’agence d’innovation de la DGA et Ariane Works[9].

Vie privée modifier

C'est le compagnon de l'actrice Vahina Giocante[10].

Références modifier

  1. Jérémy Patrelle, « François Chopard, le frenchy sur les traces d’Elon Musk », sur GQ France (consulté le ).
  2. Emmanuelle Rosse, « De la Nasa à la DGA, un faiseur d’étoiles au pays de l’aéro », sur Consultor, (consulté le ).
  3. « La première pépinière d’entreprises dédiée à l’aéronautique ouvre ses portes à Paris », sur Les Echos, (consulté le ).
  4. (en-US) Facebook et Twitter, « New aerospace program to help El Segundo start-ups », sur Los Angeles Times, (consulté le ).
  5. « Starburst Accelerator propulse les start-up de l'aérospatiale », sur Les Echos, (consulté le ).
  6. Audrey Chabal, « Salon Du Bourget, Les Start-Up De L’Aéronautique Et De L’Espace Décollent », sur Forbes France, (consulté le ).
  7. Véronique Guillermard, « Starburst noue un partenariat en Israël », sur Le Figaro (consulté le ).
  8. « Une rampe de lancement pour les start-up de l'espace », sur LEFIGARO (consulté le ).
  9. Guillaume Bregeras, « Starburst prépare les start-up à la course aux étoiles », sur Les Echos Executives, (consulté le ).
  10. « Vahina Giocante, joli décolleté et tendres baisers au Festival de Télévision de Monte-Carlo », sur Paris Match, (consulté le ).