François Bareau de Girac

prélat catholique

François Bareau de Girac
Biographie
Naissance
Angoulême (France)
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Paris (France)
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Rennes
Évêque de Saint-Brieuc

Ornements extérieurs Evêques.svg
Armes de François Bareau de Girac.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François Bareau de Girac, né le à Angoulême et mort le à Paris, est un prélat français au XVIIIe siècle.

BiographieModifier

Né le à Angoulême, François Bareau de Girac fut doyen du Chapitre cathédral de cette ville ainsi que vicaire général du diocèse d'Angoulême.

Nommé évêque de Saint-Brieuc, il fut sacré le en l'église Saint-Roch de Paris par Mgr de Beaumont, archevêque de Paris, assisté des évêques de Béziers et d'Orléans.

Au cours de son séjour briochin, il présida en 1768 les États de Bretagne, avant que d'être nommé Évêque de Rennes le .

La Révolution le contraint à l'exil, notamment en Russie. De retour en France sous l'Empire, il refusa que Napoléon le nomme à un évêché et n'accepta qu'un canonicat à Saint-Denis. Il fut fait baron d'Empire par lettres patentes du et devint également chevalier de la Légion d'honneur.

Il décéda à Paris le .

ArmesModifier

Écartelé, au premier, d'azur chargé d'une fasce de gueules, au deuxième, d'une tour de sable au deuxième, des barons évêques; au troisième, de gueules à un lion d'or; au quatrième, d'azur dentelé en chef d'argent, à une fasce d'argent accompagnée en pointe d'une étoile du même, et sur le tout, d'or à un chevron de gueules accompagné de trois croissants du même.

SourceModifier

  • Chanoine Amédée Guillotin de Corson, Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, Rennes, Fougeray et Paris, René Haton, 1880-1886, 6 vol. in-8° br., couv. impr.

Lien externeModifier