François Aubry (architecte)

architecte et paysagiste français

François Aubry est un architecte et paysagiste français, né le à Rezé et mort le à Nantes. On lui doit des réalisations comme l’aménagement du quartier du Petit-Port à Nantes et du quartier Benoît à La Baule-Escoublac.

François Aubry
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
XXe siècle
Autres informations
Domaine
Œuvres principales

BiographieModifier

François Pierre Aubry naît le à Rezé (quartier Pont-Rousseau)[1]. Il est engagé volontaire durant la guerre franco-allemande de 1870, affecté à la défense de Paris[1].

Œuvre architecturaleModifier

Durant la fin des années 1870 il dessine l’aménagement du quartier et du parc du Petit-Port à Nantes[1]. Il est à l’origine, après 1880, du tracé de l’avenue des Lilas et de l’avenue des Ormes à La Baule-Escoublac, ainsi que d'un square et de tennis dans le quartier Benoît de La Baule[1]. On lui doit également les plans de l’hôtel Mauspha en 1886, restauré en 1928 par Paul-Henri Datessen[2]. Il dessine également les projets :

  • la villa Le Bosphore (1895[3]) ;
  • le café des Lilas (vers 1900[4]) ;
  • la villa Le Calme et La Mélinière (en 1913[5]) ;
  • la villa Chantecler (1910[6]) ;
  • la villa Charmant Cottage (1906[7]) ;
  • la villa La Cigogne (vers 1890[8]) ;
  • la villa Clairette (1890[9]) ;
  • la villa La Clairière (1925[10]) ;
  • la villa La Favorite (vers 1905[11]) ;
  • la villa Fleurs de Bretagne (1907[12]) ;
  • la villa Les Fougères où il réside (vers 1900[13],[1]) ;
  • la villa Les Glycines (1913[14]) ;
  • la villa Ker Al Mel (vers 1913[15]) ;
  • la villa Ker Anne Marie (vers 1910[16]) ;
  • la villa Ker Cilette (1905[17]) ;
  • la villa Ker Edmond (vers 1900[18]) ;
  • la villa Ker Féline (1900[19]) ;
  • la villa Ker Florence (en 1904[20]) ;
  • la villa Ker Jeanne (en 1914[21]) ;
  • la villa Ker Nitra (1900[22]) ;
  • la villa Ker Nole (vers 1900[23]) ;
  • la villa Ker Siana (vers 1913[24]) ;
  • la villa Maison du Garde (vers 1900[25]) ;
  • la villa La Malouine (en 1907[26]) ;
  • la villa Marguerite Alice (vers 1900[27]) ;
  • la villa Marjolaine (vers 1900[28]) ;
  • la villa Marmadel (1930[29]) ;
  • la villa Miarka (1890[30]) ;
  • la villa Les Ormes (vers 1900[31]) ;
  • la villa Pomponette (vers 1913[32]) ;
  • la villa Les Pluviers (vers 1913[33]) ;
  • la villa Les Prés Verts (vers 1910[34]) ;
  • la villa Rose Effeuillée (1900[35]) ;
  • la villa Rose Hill (1913[36]) ;
  • la villa Les Rossignols et Les Fauvettes (1905[37]) ;
  • la villa La Sauvagine (vers 1900[38]) ;
  • la villa Sterenn Vor (1914[39]) ;
  • la villa Les Surprises (vers 1900[40]) ;
  • la villa Vert-Vert (vers 1890[41]).

Il conçoit en 1886 le dessin et l’aménagement du jardin des plantes de Saint-Nazaire[1] et vers 1904 la maison Les Algues[42] au Croisic.

Admis en 1924 à l’hospice Saint-Jacques de Nantes, il y décède le [1].

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Alain Charles, La Baule et ses villas : le concept balnéaire, Paris, Massin, , 213 p. (ISBN 2-7072-0444-7, notice BnF no FRBNF38890407)
    Alain Charles est architecte DPLG et DEA en histoire de l'architecture, spécialiste du balnéaire[43],[44].
  • Colette David (photogr. Stéphan Ménoret), Les villas de La Baule : des bourgeoises modèles aux excentriques rigolotes, La presse de l’Estuaire, , 95 p. (ASIN B009P12Q4I)
    Colette David est journaliste au quotidien Ouest-France[45].
  • Laurent Delpire, « Urbanisme et architecture balnéaire : histoire d'un phénomène de société, l’exemple du Pays de Guérande », Les cahiers du Pays de Guérande, no 52,‎ (ISSN 0765-3565)
    Laurent Delpire est historien de l’art, conservateur des antiquités et objets d’art de Loire-Atlantique.
  • Jean-Louis Kerouanton, « Éléments de cartographie pour la connaissance de l’architecture balnéaire bauloise » [PDF], sur un site du ministère de la Culture, (consulté le 7 janvier 2018)
    Jean-Louis Kerouanton est chercheur au service régional de l’Inventaire, direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g « Personnalités de La Baule-Escoublac », sur labaule-sepia (consulté le 7 janvier 2018).
  2. Alain Charles, « Hôtel de voyageurs dit Hôtel Mauspha puis Hôtel de la Plage et du Golf actuellement immeuble à logements Résidence du Golfe », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 14 janvier 2018).
  3. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Le Bosphore », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 7 janvier 2018).
  4. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire actuellement café des Lilas », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 13 février 2018).
  5. Alain Charles, « Maisons jumelles dites villas balnéaires Le Calme et La Mélinière puis Le Calme et La Brise », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 18 février 2018).
  6. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Chantecler », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 27 janvier 2018).
  7. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Charmant Cottage », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 27 janvier 2018).
  8. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire La Cigogne », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018).
  9. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Clairette », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 27 janvier 2018).
  10. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire La Clairière », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 22 janvier 2018).
  11. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire La Favorite », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 16 février 2018).
  12. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Fleurs de Bretagne », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 7 janvier 2018).
  13. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Fougères », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 7 janvier 2018).
  14. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Glycines », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  15. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Al Mel », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 13 février 2018).
  16. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Anne Marie », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 3 février 2018).
  17. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Cilette », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 7 janvier 2018).
  18. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Edmond », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 9 février 2018).
  19. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Féline puis Le Buissons », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  20. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Florence », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 24 février 2018).
  21. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Jeanne », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 17 février 2018).
  22. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Nitra », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  23. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Nole », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018).
  24. Alain Charles, [http://www.patrimoine.paysdelaloire.fr/linventaire/detail- notices/IA44003060/ « Maison dite villa balnéaire Ker Siana »], sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 3 février 2018).
  25. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Maison du Garde », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 11 février 2018).
  26. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire La Malouine », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018).
  27. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Marguerite Alice », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 24 février 2018).
  28. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Marjolaine », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 14 février 2018).
  29. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Marmadel », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 janvier 2018).
  30. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Miarka puis Maur Yvan », sur Patrimoine des pays de la Loire (consulté le 7 janvier 2018).
  31. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Ormes », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018).
  32. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Pomponette », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 17 février 2018).
  33. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Pluviers », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 3 février 2018).
  34. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Prés Verts », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 22 février 2018).
  35. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Rose Effeuillée puis Printania », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  36. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Rose Hill », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  37. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Rossignols et Les Fauvettes », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 28 janvier 2018).
  38. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire La Sauvagine puis P. Marcel », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 24 février 2018).
  39. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Sterenn Vor », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 3 février 2018).
  40. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Surprises », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 5 février 2018).
  41. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Vert-Vert », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 4 février 2018).
  42. Laurent Delpire, « Maison de villégiature balnéaire dite Les Algues », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 2 mars 2018).
  43. Anne Vidalie, « La Baule: le bonheur est dans les pins », sur un site du magazine L'Express, (consulté le 7 janvier 2018).
  44. Alain Charles, « Panorama Le Pouliguen - La Baule - Pornichet », sur panorama-labaule.com (consulté le 7 janvier 2018).
  45. Daniel Le Couédic, « L’architecture et les paysages, bastions de l’identité bretonne », sur bretonsdujapon (consulté le 20 janvier 2018), p. 11.