Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asselin.
Ne doit pas être confondu avec François Asselineau.

François Asselin
Illustration.
Fonctions
Président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME)
En fonction depuis le
(4 ans, 11 mois et 29 jours)
Prédécesseur François Roubaud
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Thouars
Nationalité Française
Profession Chef d'entreprise

François Asselin né le à Thouars est entrepreneur du bâtiment. Il est président de l'entreprise familiale Asselin. Le 21 janvier 2015 il est élu avec 97 % des voix à la présidence de la CPME (ex-CGPME), succédant à Jean-François Roubaud[1].

Parcours professionnelModifier

Issu d'une famille de charpentiers, François Asselin prend en août 1993 la direction de l'entreprise familiale Asselin SAS fondée en 1957, à Thouars (Deux-Sèvres) par son père Gérard Asselin, et qui compte alors 44 salariés. 

Asselin est une entreprise de charpente, menuiserie, ébénisterie et ferronnerie traditionnelle spécialisée dans la restauration des monuments historiques (14,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014 et 140 salariés[2] sur trois sociétés et trois établissements secondaires en métropole, à la Réunion et aux États-Unis). Asselin SAS est le constructeur de l'Hermione, une réplique du navire de guerre français[3].

MandatsModifier

François Asselin est membre du Conseil économique, social et environnemental[4], administrateur de Bpifrance Financement[5], administrateur de Business France et membre du Comité financement-garantie.

DistinctionsModifier

Chevalier de l’ordre national du Mérite[6] et chevalier de la Légion d'honneur[7].

Engagement syndicalModifier

François Asselin a été président de la CPME des Deux-Sèvres de 2009 à 2011 et président de la CPME Poitou-Charentes de 2011 à 2015. Membre de la Commission exécutive de la CPME depuis 2011, il a occupé les postes de vice-président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - Président du Conseil National de la sous-traitance et des relations inter-entreprises de 2008 à 2014[8]. Il a été auditionné en mai 2013 par Martial Bourquin, sénateur du Doubs, dans le cadre d'un rapport sur « les relations entre donneurs d’ordre et sous-traitants dans le domaine de l’industrie »[9].

Il a été président de la FFB des Deux-Sèvres de 2001 à 2006[8].

Le 21 décembre 2015, il est distingué comme l'une des quatre personnalités qui ont marqué l'actualité sociale 2015 par le groupe de presse spécialisé WK-RH[10].

Notes et référencesModifier

  1. « Il est comment, François Asselin, le nouveau patron de la CGPME ? » L'Usine nouvelle, 22/01/2015
  2. « ASSELIN (THOUARS) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 326216132 », sur www.societe.com (consulté le 28 avril 2016)
  3. lefigaro.fr, « L'Hermione, et le rêve devient réalité ! », sur Le Figaro (consulté le 27 avril 2016)
  4. « François ASSELIN | Les conseillers | Découvrir le CESE », sur www.lecese.fr (consulté le 28 avril 2016)
  5. « M. Francois ASSELIN, Administrateur de BPIFRANCE FINANCEMENT sur DIRIGEANT.COM », sur dirigeant.societe.com (consulté le 28 avril 2016)
  6. Décret du 15 novembre 2004 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  7. « Ordre de la Légion d’honneur - Événement », sur www.lemoniteur.fr, (consulté le 28 avril 2016)
  8. a et b www.cgpme.fr Communiqué de presse, « CGPME - Communiqués de presse - François Asselin élu président de la CGPME », sur www.cgpme.fr (consulté le 28 avril 2016)
  9. [1]
  10. « Bilan : Quatre personnalités qui ont marqué l'actualité sociale en 2015 », sur www.wk-rh.fr (consulté le 27 avril 2016)