François-Xavier Leray

François-Xavier-Constant-Marie Leray, né le [1] et mort le à Châteaugiron[2] est un prélat catholique français qui fut évêque d'Alexandria en Louisiane de 1876 à 1879 puis évêque coadjuteur et archevêque de La Nouvelle-Orléans de 1879 à 1887.

François-Xavier Leray
Image illustrative de l’article François-Xavier Leray
Biographie
Naissance
à Châteaugiron (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 62 ans)
à Châteaugiron (France)
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par le cardinal Godefroy Brossay-Saint-Marc
Archevêque de La Nouvelle-Orléans
Évêque coadjuteur de La Nouvelle-Orléans titulaire de Ionopolis
Évêque d'Alexandria (Louisiane)

Blason
« Omnia in charitate fiant»
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

modifier

Fils de René Leray, marchand de toiles et conseiller municipal de Châteaugiron, et de Marie Roncin, François-Xavier Leray nait le .

Après des études au collège eudiste Saint-Martin de Rennes, poussé par la vocation missionnaire, il rejoint en 1843 le collège de Vincennes en Louisiane française où il enseigne pendant quatre années. Il entreprend ensuite un cycle complet d'études théologiques au séminaire Sainte-Marie de Baltimore et se place sous la protection de John J. Chanche, premier évêque de Natchez, qui l'ordonne à la prêtrise le .

Il exerce son premier ministère à Jackson (Mississippi) où il s'illustre notamment par son dévouement aux malades et mourants lors des épidémies de fièvre jaune de 1853 et 1855.

Nommé curé de Vicksburg, il y érige la première église catholique de la ville et fonde une école confiée aux Sœurs de la Miséricorde.

Après avoir servi comme aumônier militaire au sein de l'armée confédérale du Tennessee lors de la Guerre de Sécession (1861-1865), il retourne à Vicksburg où il porte secours en 1867 aux malades du choléra.

Vicaire général du diocèse de Natchez de 1871 à 1877, il en devient l'ordinaire le . Il est sacré évêque le en la cathédrale métropolitaine Saint-Pierre de Rennes par le cardinal Godefroy Brossay-Saint-Marc assisté de Mgr Guynemer de la Hailandière, evêque de Vincennes et Mgr Nouvel de La Flèche, évêque de Quimper et Léon.

D'hermines au Sacré-Cœur de gueules[3].

Notes et références

modifier

Références

modifier
  1. Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 10 NUM 35069 541, Registre des naissances de la commune de Châteaugiron en 1825, acte n°20.
  2. Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 10 NUM 35069 385, Registre des décès de la commune de Châteaugiron en 1887, acte n°31.
  3. Comte de Saint Saud, Armorial des prélats français du XIXe siècle, Paris, 1906, H. Daragon, 415p., p.217. Consultable sur Gallica.

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

modifier