Ouvrir le menu principal

François-Barthélemy de Salignac de La Mothe-Fénelon

evêque français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fénelon (homonymie) et Salignac.

François-Barthélemy de Salignac de La Mothe-Fénelon
Biographie
Naissance
Sainte-Mondane
Ordination sacerdotale
Décès
Paris
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Pamiers
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Saint-Martin de Pontoise
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François-Barthélemy de Salignac de La Mothe-Fénelon (né à Sainte-Mondane le , mort à Paris le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Pamiers de 1735 à 1741.

BiographieModifier

François-Barthélemy est le 3e fils de François III, marquis de La Mothe-Fénelon († 12 janvier 1742), et d'Elisabeth Beaupoil de Saint-Aulaire. Il est donc le petit-neveu de Fénelon. Destiné à l'Église, il est élevé à Cambrai par son grand-oncle et on le surnomme le « Petit Abbé ». Il reçoit dès 1709 les bénéfices ecclésiastiques du Rauzel, de Saint-Front et de Douzens et ensuite ceux de Saint-Pierre de Carennac[1].

Ordonné prêtre en 1717, devenu chanoine et archidiacre de la cathédrale de Cambrai puis vicaire général de Saintes il est pourvu en commende de l'abbaye Saint-Martin de Pontoise en 1730. Il est désigné comme évêque de Pamiers en 1735. Confirmé le 19 décembre, il est consacré en janvier suivant dans la chapelle du séminaire Saint-Sulpice de Paris par Jean-Joseph Languet de Gergy l'archevêque de Sens. Au cours de son bref épiscopat il prend dans son diocèse le contrepied des positions ses deux prédécesseurs, favorables au jansénisme, mais il meurt dès le 17 juin 1741[2].

Notes et référencesModifier

  1. François de Salignac de La Mothe-Fénelon, Correspondance de Fénelon : archevêque de Cambrai, Volume 11 p. 315.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 389.