Ouvrir le menu principal

Fraise de Nîmes
Image illustrative de l’article Fraise de Nîmes
Fraises en vrac

Lieu d’origine Gard
Utilisation Alimentation humaine
Type de produit desserts, confiserie
Variétés Gariguette et ciflorette
Classification IGP
Confrérie Association des Producteurs de Fraises de Nîmes
Saison récolte d'avril à juin
Site web http://www.fraisesdenimes.com/accueil.php

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Fraise de Nîmes

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Fraise de Nîmes

Géolocalisation sur la carte : Gard

(Voir situation sur carte : Gard)
Fraise de Nîmes

La Fraise de Nîmes est une appellation de Fraise française. Elle bénéficie d'une appellation protégée par indication géographique protégée (IGP).

HistoireModifier

La culture de la fraise dans le Gard est traditionnellement marginale avec de faibles volumes produits. En 1941, la production était de 408 quintaux dont 20 % provenait de l'aire de l'IGP.

C'est dans les années 1960 que la culture de la fraise va connaître un essor important du fait de trois acteurs :

  • le Service Agricole du Gard ;
  • l'INRA ;
  • le Foyer Agricole de Costière.

Ces derniers pratiquèrent des essais variétaux chez les producteurs de ce territoire. Dès lors, la production augmente. En 1964, la production est de 5 000 quintaux provenant d'une soixantaine d'hectare.

Aujourd'hui, l'aire IGP concentre plus de 50 % de l'ensemble des surfaces cultivées en fraise dans le Gard.

L'INAO a approuvé le plan de contrôle relatif à l'indication géographique protégée « Fraises de Nîmes », en date du ̺. L'arrêté d'homologation a été publié le [1].

Situation géographiqueModifier

Aire de l'IGPModifier

 
zone géographique

L'IGP est présente sur le département du Gard. 28 communes sont concernées : Aubord, Beaucaire, Beauvoisin, Bellegarde, Bernis, Bezouce, Bouillargues, Le Cailar, Caissargues, Comps, Garons, Générac, Jonquières-Saint-Vincent, Ledenon, Manduel, Marguerittes, Meynes, Milhaud, Montfrin, Nîmes, Redessan, Rodilhan, Saint-Gervasy, Saint-Gilles, Sernhac, Uchaud, Vauvert et Vestric-et-Candiac.

ClimatologieModifier

 
Soupe de fraises gariguettes de Nîmes

La zone IGP est dominée par un climat de type "méditerrannées sub-humide à hiver chaud et à sécheresse estivale accusée". Ce climat présente trois caractéristiques principales :

  • Le vent
  • Le régime des pluies
  • Un ensoleillement très important (2500 h/an).

Il existe une homogénéité climatique au sein de la zone. La température moyenne est de 14,4°C avec des variations n'excédant pas 1°C entre le Nord et le Sud. En termes de précipitations, la moyenne est de 725 mm/an. Ces dernières se concentrent sur très peu de jours, ce qui favorise le lessivage des sols.

GéologieModifier

La cultureModifier

Les Variétés cultivéesModifier

2 variétés sont reconnues par le label :

  • La Ciflorette
  • La Gariguette

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier