Frédérique Bel

actrice française
Frédérique Bel
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (46 ans)
Annecy (Haute-Savoie, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Mannequin
Films notables Camping
Changement d'adresse
Vilaine
Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?
Séries notables H24
Fais pas ci, fais pas ça

Frédérique Bel, née le à Annecy, est une actrice, animatrice et mannequin française.

BiographieModifier

Elle a fait des études de lettres modernes à l'université des Sciences humaines de Strasbourg (Strasbourg II - Marc-Bloch)[1] où elle obtient une maîtrise d'histoire de l'art avant d'intégrer la compagnie du Théâtre universitaire de Strasbourg[2]. Elle devient ensuite figurante, mannequin lingerie et doublure corps pour payer ses cours de comédie[3].

Entre 2001 et 2004, elle décroche 42 publicités pour la télévision dont Bouygues d'Étienne Chatiliez, Darty d'Yvan Attal, EDF de Jean-Pierre Jeunet, et aussi une de Philippe Lioret où elle est la « fée Mir laine ».

Elle est connue pour le personnage de Dorothy Doll, dans la séquence intitulée La Minute blonde sur Canal+, créée et réalisée par Marc Gibaja. Elle fait plusieurs apparitions au cinéma, notamment dans le rôle de Miss France dans la comédie Un ticket pour l'espace d'Éric Lartigau aux côtés du duo comique Kad & O. Elle joue aussi sous la direction de Cédric Klapisch et Bertrand Blier.

En 2006, elle est à l'affiche de Camping de Fabien Onteniente avec Mathilde Seigner qui réalise 5,5 millions d'entrées.

Puis Emmanuel Mouret lui propose un premier rôle dans sa comédie romantique Changement d'adresse avec Fanny Valette, Dany Brillant et le réalisateur lui-même, qui reçoit un très bon accueil critique à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Ce réalisateur lui proposera trois autres films et en fera « sa muse ».

Elle tient aussi un second rôle important dans Vilaine en 2008 où elle est la garce du village, rivale de sa vilaine cousine Mélanie, interprétée par Marilou Berry.

Elle est otage en Afrique au côté de Kad Merad dans le film Safari sorti en 2009.

Frédérique Bel a également joué dans des téléfilms comme Petits Meurtres en famille d'Edwin Baily, les séries Profilage où elle incarne le rôle d'une avocate manipulatrice, ou dans le Livre VI de la série Kaamelott, en tant que servante de César. Elle apparait aussi dans la série Métal Hurlant.

De 2011 à 2013, elle joue le rôle de Tatiana dans la série phare de France 2 Fais pas ci, fais pas ça.

En 2011, elle tient le rôle principal du thriller franco-chinois Les Nuits rouges du Bourreau de Jade de Laurent Courtiaud où elle joue à Hong-Kong le rôle de Catherine Trinquier, très librement inspiré de Christine Deviers-Joncour, un personnage qui finit par devenir criminel.

En 2012, elle alterne cinéma d'auteur, dirigée par Frédéric Beigbeder dans L'amour dure trois ans, et comédie populaire dans l'équipe des Seigneurs d'Olivier Dahan.

En tant que marraine de l'Association maladies foie enfants (AMFE) qu'elle soutient depuis sa création[4], Frédérique crée le spot Alerte jaune et mène une grande campagne nationale de prévention des maladies hépatiques[5].

En 2014, elle incarne l'aînée de la famille Verneuil dans la comédie Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?, fille de Christian Clavier et de Chantal Lauby, qui totalisera plus de 17 millions de spectateurs en Europe. Elle enchaîne les comédies populaires comme Les Visiteurs 3, Sales Gosses (en directrice de colo dépressive) et les films d'auteur comme L'Étudiante et Monsieur Henri où elle interprète une catholique coincée avec beaucoup de fragilités aux côtés de Claude Brasseur.

2017 marque un tournant dans sa carrière avec sa performance dans le rôle de personnage transgenre/serial-killer dans la série thriller La Mante d'Alexandre Laurent qui totalisera plus de six millions de téléspectateurs sur TF1, aux côtés de Carole Bouquet. Cette série actuellement diffusée sur Netflix est un succès dans divers pays mais surtout aux États-Unis, Stephen King a d'ailleurs validé la série sur un tweet en disant « qu'il n'avait jamais vu un personnage aussi cruel ».[réf. nécessaire]

Le , elle est marraine pour la marche solidaire rennaise (organisée par le centre commercial Colombia) dans la lutte contre le cancer du sein pour la 8e édition annuelle. Elle succède à la chanteuse Alizée et précède Elodie Gossuin[6][réf. non conforme].

Elle reprend son rôle d'avocate dans Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ?, le 2e volet de la famille Verneuil, joue dans Ibiza avec Mathilde Seigner et dans le nouveau film de Michaël Youn, Divorce Club avec Arnaud Ducret et François-Xavier Demaison.

En 2020, nous la retrouvons en tant que mannequin lingerie dans une série de photographies réalisée par le photographe Le Turk[7]. Elle participe également à l'émission Mask Singer sous le costume de la bouche.

Engagement politiqueModifier

Lors de la campagne de la l'élection présidentielle française de 2012, elle n’hésite pas à faire une promotion dénudée sur le réseau social Twitter pour le candidat François Hollande[8],[9],[10],[11]. Elle revendiquera de revendre sa dernière photo pour des œuvres comme AMFE (pour les enfants malades du foie) dont elle est marraine : « cela a fait rire la plupart des gens, c’est quand même une photo assez soft. Ce n’est pas vulgaire, on ne voit pas grand-chose[12] ». Ce qui lui valut la révocation de son compte tweeter. "Au bout de quelques heures, je me suis fait éjectée de Twitter pour attentat à la pudeur"[13] Elle reviendra sur son engagement quatre ans plus tard alors que le président Hollande est dans la difficulté, elle dit: « Je suis une socialiste convaincue pour plusieurs raisons. Mais je me rends compte qu’on m’a menti sur ce qu’on m’avait promis. » [14]

FilmographieModifier

CinémaModifier

 
Frédérique Bel au festival du cinéma américain de Deauville en .
 
Frédérique Bel à la cérémonie des Prix Lumières 2012.

TélévisionModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

Longs-métragesModifier

Films d'animationModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

  • Festival de la Communication Santé[16] :
    • 2013 : Grand Prix pour La Minute blonde pour l’alerte jaune !
    • 2013 : Prix de la Communication Associative pour La Minute blonde pour l’alerte jaune !
    • 2013 : Prix de la Fédération Nationale de l’Information Médicale pour La Minute blonde pour l’alerte jaune !

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Matthias Gurtler, « Frédérique Bel », CV de star, sur VSD.fr, (consulté le ).
  2. Canal+, « Frédérique Bel », Biographie, sur canalplus.fr, (consulté le ).
  3. Tout le monde en parle, « Interview Frédérique Bel à propos de la Minute blonde », sur ina.fr, (consulté le ).
  4. « Frédérique Bel, marraine de l'AMFE », sur Association Maladies Foie Enfants.
  5. « Alerte jaune », sur www.alertejaune.com (consulté le ).
  6. [1].
  7. pure people, « Fréderic Bel », sur www.purepeople.com, (consulté le ).
  8. « Elle a fait rire Twitter durant la présidentielle : Frédérique Bel persiste et signe », sur SudOuest.fr (consulté le ).
  9. « Lelab Europe1 - le meilleur de l’actualité politique sur le web », sur lelab.europe1.fr (consulté le ).
  10. « Frédérique Bel dévoile sa chatte sur Twitter pour soutenir Hollande », sur ladepeche.fr (consulté le ).
  11. Mathieu Sicard, « Frédérique Bel nue sur Twitter pour défendre l'IVG », sur LCI (consulté le ).
  12. « Le corps électoral mis à nu », sur Libération.fr, (consulté le ).
  13. « Frédérique Bel censurée sur Twitter pour avoir mobilisé son "corps électoral" pour François Hollande », sur Atlantico.fr (consulté le )
  14. « Valenciennes: Frédérique Bel, femme libre et jury engagée qui n’a pas peur de penser tout haut », sur La Voix du Nord (consulté le )
  15. « Un autre monde (2006) », sur www.unifrance.org (consulté le ).
  16. Palmarès 2013, Festival de la Communication Santé, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :