Frédéric de Bade

évêque catholique

Frédéric de Bade
Image illustrative de l’article Frédéric de Bade
Biographie
Naissance
Décès
Lierre
Évêque de l’Église catholique
Prince-évêque d'Utrecht
Autres fonctions
Fonction religieuse
évêque

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason à dessiner.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Frédéric de Bade ( - Lierre, ) fut évêque d'Utrecht de 1496 à 1517.

BiographieModifier

Frédéric de Bade était le fils du margrave Charles Ier de Bade et de Catherine de Habsbourg (1420-1493). Il était chanoine de la cathédrale de Cologne avant d'être élu évêque d'Utrecht grâce l'influence de l'empereur Maximilien Ier. Ce dernier espérait qu'en tant que cousin germain, il s'occuperait des intérêts de la dynastie des Habsbourg dans le diocèse d'Utrecht. Cependant, les États du Sticht d'Utrecht ont montré une certaine indépendance et se sont rapprochés du duc Charles de Gueldre. Frédéric a tenté de réagir vigoureusement, mais les luttes de partis sont finalement devenues trop pesantes pour lui. En 1514, alors qu'il prévoyait de céder son siège à un candidat du roi Louis XII, l'ennemi héréditaire des Habsbourg, il fut découvert et perdit la confiance de l'empereur Charles Quint, qui le contraignit à démissionner le . Charles Quint réussit alors à nommer Philippe de Bourgogne.

Pendant la période où Frédéric était évêque d'Utrecht, ses cousins (tous les fils de son puissant frère Christophe) reçurent des postes à Utrecht. Le cousin Jacques (1471-1511) est devenu chanoine au Dom d'Utrecht, le cousin Christophe (1477-1508) a été nommé chorepiscopis par le chapitre de la cathédrale en 1499 et a reçu une prébende en 1500, qui a été transféré à un autre cousin Rodolphe (1481-1532) en 1504. Frédéric était probablement le père naturel de Christophe de Bade, chanoine de l'Église Saint-Lébuin à Deventer et de Carolus van Baden.

Après sa mort, ses intestins ont été enterrés devant le grand autel de l'église de Lierre. Son corps a été inhumé dans la collégiale de Baden-Baden.

 
La tombe de Frédéric de Bade dans la Stiftskirche de Baden-Baden.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • N. Plomp, De bastaarden van bisschop Frederik van Baden, in: Jaarboek van het Centraal Bureau voor Genealogie, Tome 35 (1981), pp. 50-67.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier