Frédéric Thomas (homme politique, 1814-1884)

avocat, journaliste, littérateur, député de l'arrondissement de Castres

Frédéric Thomas, né le à Castres (Tarn) et décédé le à Paris 9e, est un homme politique français et dramaturge.

Frédéric Thomas
Image dans Infobox.
Fonctions
Député
-
Préfet
Tarn
-
Jean Laurent (d)
Président de la Société des gens de lettres
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction
signature de Frédéric Thomas (homme politique, 1814-1884)
signature

BiographieModifier

Il est né Pierre-Frédéric Thomas, fils d’Étienne Thomas, tonnelier et de Marie Ramond, faubourg de l’Albinque à Castres, le petit-fils de Pierre Thomas, cultivateur  de Saint-Julien-du-Puy et d’Antoine Ramond, tisserand faubourg de l’Albinque à Castres, lesquels sont présents à sa naissance[1].

Avocat en 1836, il s'intéresse surtout à la littérature. Lauréat de l'académie des jeux floraux, il collabore à la Revue du Midi, ainsi qu'à des journaux politiques. Critiquant la Monarchie de Juillet, il se retrouve en cour d'assises pour délit de presse. Il s'installe en 1840 à Paris, où il écrit dans différents journaux. Il est président de la société des gens de lettres de 1868 à 1870. Le 6 septembre 1870, il est préfet du Tarn, puis conseiller général de Castres en 1871. Il est nommé conseiller de préfecture à Paris en 1880. Il est député du Tarn de 1881 à 1884, siégeant avec la gauche et soutenant les gouvernements opportunistes.

ŒuvresModifier

  • La Chaîne électrique, comédie en deux actes, mêlée de chant, théâtre des Variétés, 1842 avec J. Gabriel
  • Petites causes célèbres, 1855-1857
  • La Jeune régente, avec Michel Masson, 1878
  • Le Maître maçon et le banquier, drame-vaudeville en trois actes, Théâtre des Folies-Dramatiques, 1844, avec Michel Masson et Bourdereau
  • Le Télégraphe d'amour, comédie-vaudeville en trois actes, Théâtre des Folies-Dramatiques, 1845, avec Michel Masson
  • Jean-Baptiste ou, Un Cœur d'or, drame en cinq actes, mêlé de chants, théâtre de la Gaîté, 1846, avec Ferdinand de Villeneuve et Michel Masson
  • Un Conte bleu, comédie-vaudeville en un acte, théâtre du Vaudeville, 1846 avec Lafitte
  • La Fée du bord de l'eau, comédie-vaudeville en trois actes, théâtre des Folies-Dramatiques, 1846, avec Michel Masson

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance de Pierre-Frédéric Thomas sur le site des Archives du Tarn, commune de Castres, le 6 janvier 1814

SourcesModifier

Liens externesModifier