Frédéric Ier de Mantoue

Frédéric Ier de Mantoue
Federico I Gonzaga.jpg
Frédéric Ier de Mantoue
Fonction
Monarque
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
MantoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Federico I GonzagaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Gabriella Gonzaga (d)
Caterina Secco Gonzaga (d)
Francesco Gonzaga le Vieux
Gianfrancesco Gonzaga (en)
Susanna Gonzaga (d)
Dorotea Gonzaga (en)
Rodolphe de Castiglione
Barbara Gonzaga
Ludovico Gonzaga (d)
Paola Gonzaga (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Marguerite de Bavière (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Parentèle
Guidobaldo Ier de Montefeltro (beau-frère)
Albert III (beau-père)
Élisabeth de Bavière (belle-sœur)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Grade militaire
Distinction
Arms of Gianfrancesco I Gonzaga, Marquess of Mantua.svg
Blason

Frédéric Ier Gonzague, en italien Federico I Gonzaga, est un noble italien né le à Mantoue et mort le à Mantoue. Il fut le troisième marquis de Mantoue (région de Lombardie en Italie).

Frédéric, fils aîné de Louis III de Mantoue et de Barbara de Brandebourg a 36 ans lorsque son père meurt en 1478.

Blason[1] du marquisat de Mantoue depuis 1433 (Jean-François de Mantoue)

L'Italie septentrionale vit une période de calme depuis la paix de Lodi de 1454 et l'engagement de « non-agression » pour vingt-cinq ans de la Ligue italique à laquelle Louis III a adhéré.

La Quattrocento « vit » ses plus belles années, à savoir la deuxième partie du siècle, et Mantoue va en quelque sorte rivaliser avec Florence en matière de mécénat artistique. Andrea Mantegna, le peintre de la cour de Louis III, est là depuis 1460 et y reste jusqu'à sa mort en 1506. Les travaux de la basilique Sant'Andrea commencés en 1472 continuent sous la direction de Luca Fancelli, élève et successeur de Leon Battista Alberti mort en 1472. Mais ce sont surtout les lettres qui attirent Frédéric, goût qu'il conserve de l'enseignement qui lui a été prodigué par Victorin de Feltre.

Son gouvernement ne dura que six années et il laissa le souvenir d'un honnête homme, généreux, à la fois amateur de livres et d'objets anciens mais également attaché à l'essor économique de sa ville et de son marquisat.

Armes du cardinal Sigismondo Gonzaga, 3e fils de Frédéric Ier (1515)

Frédéric Ier se maria, en 1463, avec Marguerite de Bavière (1442-1479), fille d'Albert III, duc de Bavière-Munich et d'Anne de Brunswick-Grubenhagen. Ils eurent six enfants :

Frédéric Ier est décédé en 1484, à l'âge de 43 ans.

Notes et référencesModifier

  1. Blasonnement : d’argent, à la croix pattée de gueules cantonnée de quatre aigles de sable au vol abaissé ; sur le tout écartelé, au premier et au quatrième de gueules au lion à la queue fourchée d'argent armé et lampassé d’or, couronné et colleté du même, au deuxième et au troisième fascé d'or et de sable

Articles connexesModifier

Liens externesModifier



nota : les couleurs gueules (rouge) et argent (blanc) sont celles de la ville de Mantoue.