Frédéric Faber

écrivain, bibliophile et historien du théâtre belge
Frédéric Faber
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Sincère
Nationalité
Activité
Père
Henri Emmanuel Faber (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Parentèle
Autres informations
Membre de
Société des bibliophiles de Belgique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jules Frédéric Faber (né à Bruxelles le et mort à Bruxelles le ) est un écrivain, bibliophile et historien du théâtre belge, auteur d'une monumentale Histoire du théâtre français en Belgique en 5 volumes (1878-1880).

BiographieModifier

Petit-fils de Frédéric Théodore Faber, fils d'Henri Emmanuel Faber, artiste et bibliophile, et de Victoire Eugénie Hillemacher (sœur d'Eugène Ernest Hillemacher et de Frédéric Désiré Hillemacher), Frédéric Faber devient commis-greffier au Conseil des mines[1]. Il s'intéresse très tôt à l'histoire du théâtre et poursuit la collection de pièces et de documents historiques initiée par son père. À sa mort, cette collection viendra enrichir considérablement le fonds théâtral de la Bibliothèque royale de Belgique[2].

En 1880, il était membre de la Société des Bibliophiles de Belgique.

Il avait épousé Marie-Thérèse Ablaÿ, qui défraya la chronique pour empoisonnement. Les circonstances de la mort de Frédéric Faber à 47 ans demeurent d'ailleurs suspectes.

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bibliographie nationale. Dictionnaire des écrivains belges et catalogue de leurs publications (1830-1880), tome II, p. 25.
  2. Le « fonds Faber » compte près de 4 000 numéros, soit plus de 50 000 pièces et documents sur le théâtre en Belgique et à l'étranger (principalement en France).

Liens externesModifier