Ouvrir le menu principal

Confédération nationale des foyers ruraux

(Redirigé depuis Foyer rural)

La Confédération nationale des foyers ruraux & associations de développement et d’animation en milieu rural (CNFR) est l'un des grands mouvements d'éducation populaire en France.

Elle a été fondée en 1946 par François Tanguy-Prigent, jeune député socialiste du Front populaire puis ministre de l’Agriculture à la Libération[1].

Sommaire

La composition de la ConfédérationModifier

La Confédération rassemble des structures départementales (environ 70 structures sur le territoire national) et des Unions régionales.

Les Fédérations départementalesModifier

On les retrouve sous la dénomination de Fédération départementale ou Union départementale, qui sont 46 à adhérer à la CNFR.

Ces fédérations font adhérer les structures locales, foyers ruraux ou associations d'animation en milieu rural.

L'appellation "Mouvement rural" regroupe dans chaque département la Fédération/Union départementale des foyers ruraux et le Comité départemental du sport en milieu rural.

Auvergne-Rhône-AlpesModifier

Bourgogne-Franche-ComtéModifier

BretagneModifier

Centre-Val de LoireModifier

CorseModifier

Grand EstModifier

Meurthe et MoselleModifier

La Fédération des foyers ruraux de Meurthe-et-Moselle a vu le jour en 1949 avec les six premiers Foyers Ruraux du département. Aujourd’hui, ce sont 126 foyers ruraux, 126 équipes de responsables bénévoles et 10.000 adhérents avec des activités sur 245 communes rurales.

Missions La Fédération accompagne les responsables d’associations, rassemble et soutient les Foyers Ruraux. La Fédération encourage et favorise la prise de responsabilité d’hommes et de femmes dans leurs missions d’éducation populaire. La Fédération représente les Foyers ruraux auprès des organismes publics et des partenaires.

Représentatifs Les foyers ruraux élisent des administrateurs représentants leur secteur. Ces administrateurs, après l’assemblée générale élisent le bureau fédéral. Des groupes thématiques conduisent les politiques départementales en matière de jeunesse, vacances, culture, sports, formation, vie fédérale… Ces groupes désignent également des représentants qui siègent au conseil fédéral. lien : www.foyersruraux54.org

Hauts de FranceModifier

AisneModifier

Nord et Pas de CalaisModifier

Fédération des foyers ruraux du Nord Pas de Calais.

Foyers Ruraux du 59/62

SommeModifier

La Fédération départementale des foyers ruraux de la Somme a été créée en 1981 sous l'impulsion des foyers ruraux existants dans le département. Elle contribue à l'animation et au développement global du milieu rural.

Foyers Ruraux de la Somme (80)

Île-de-FranceModifier

NormandieModifier

Nouvelle AquitaineModifier

OccitanieModifier

AriègeModifier

AudeModifier

AveyronModifier

GardModifier

Haute-GaronneModifier

GersModifier

Créée en 1962, la Fédération départementale des foyers Ruraux et Associations d'Animation en Milieu Rural du Gers (FDFR32) rassemble les Foyers Ruraux et des associations thématiques du département du Gers.

Le Mouvement rural du Gers, structure informelle de coordination, regroupe la FDFR32, le Comité Départemental du Sport en Milieu Rural (CDSMR32), et le Comité départemental de bowling et sport de quilles (CDBSQ32).

Le siège social de ces 3 associations est 44 rue Victor Hugo 32000 Auch, lieu de travail de l'équipe de 3 salariées.

Quelques dates :

  • 20 décembre 1962 : création de la Fédération par 13 Foyers Ruraux adhérents ; Guy Lamothe est élu président.
  • 1983 : suite à la répercussion des modifications statutaires de la FNFR sur ses propres statuts, la FDFR32 devient "Fédération Départementale des Foyers Ruraux et Associations d'Animation en Milieu Rural du Gers" et accueille des associations thématiques (Conteurs de Gascogne, associations sportives...).
  • 1984 : création du CDSMR32 suite aux lois sur le sport de 1982 et 1984.
  • 1987 : Guy Lamothe quitte la présidence, remplacé par Paul Angelé, secrétaire général depuis 1962.
  • 2001 : de graves difficultés financières entraînent la baisse du temps de travail de tous les employés de 25%.
  • 2004 : les difficultés financières entraînent un dépôt de bilan, le licenciement du délégué départemental et la réduction des temps de travail des salariés restants, assortis d'un plan de redressement et d'échelonnement de la dette sur 10 ans. Ancienne salariée en retraite, Jacqueline Bonneau est élue présidente.
  • 2014 : fin du plan de redressement, élection d'Alain Bovo à la présidence.

Site internet

HéraultModifier

LotModifier

LozèreModifier

Haute-PyrénéesModifier

Pyrénées-OrientalesModifier

TarnModifier

Tarn-et-GaronneModifier

Pays de la LoireModifier

Provence-Alpes-Côte d'AzurModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :