Foxcatcher

film sorti en 2014
Foxcatcher
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo officiel du film

Titre original Foxcatcher
Réalisation Bennett Miller
Scénario E. Max Frye (en)
Dan Futterman
Acteurs principaux
Sociétés de production Annapurna Pictures
Likely Story
Media Rights Capital
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 130 minutes
Sortie 2014


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Foxcatcher est un film américain, basé sur une histoire vraie, réalisé par Bennett Miller et sorti en 2014.

Le film a été présenté au Festival de Cannes 2014 pour le prix de la mise en scène cette année.

SynopsisModifier

En 1987, le champion olympique de lutte libre Mark Schultz prend la parole dans une école primaire à la place de son frère aîné, Dave. Tous deux sont médaillés d'or olympiques en 1984, mais Mark se sent éclipsé par Dave. Mark est contacté par le philanthrope et passionné de lutte John E. du Pont, héritier de l'entreprise DuPont, qui organise le transport de Mark jusqu'à son domaine en Pennsylvanie, où il a construit un centre d'entraînement de lutte privé. Du Pont invite Mark à rejoindre son équipe de lutte, nommée Foxcatcher, où il sera payé pour s'entraîner pour le championnat du monde. Mark accepte l'offre, du Pont le presse également d'enrôler Dave. Dave refuse pour le bien de sa femme et de ses deux enfants alors Mark déménage seul en Pennsylvanie.

Mark séjourne dans une maison accueillante (Le Chalet) et y est accueilli plus tard dans la nuit par du Pont. Grâce à l'entraînement avec ses nouveaux coéquipiers et au soutien financier de du Pont, Mark excelle avec Foxcatcher et remporte une médaille d'or aux Championnats du monde de lutte de 1987. Du Pont le félicite et ils développent une amitié. Du Pont initie Mark à la cocaïne, qu'il commence à consommer régulièrement. Il se confie à Mark, qu'il considère désormais comme un véritable ami, lui racontant que sa mère, Jean du Pont, a payé un garçon pour qu'il soit son ami. John organise et finance un tournoi de lutte des plus de 50 ans, qu'il remporte car son adversaire a été payé pour perdre le combat final. Cependant, Jean dit à son fils qu'elle croit que la lutte est un sport au rabais et qu'elle n'aime pas le voir se dévaloriser. Un matin, Mark et ses coéquipiers de Foxcatcher font une pause à la place de l'entraînement pour regarder des arts martiaux mixtes (MMA) à la télévision. Irrité par cela (ainsi que par le refus de Mark d'être en présence de son frère dans l'équipe Foxcatcher), John gifle Mark et le réprimande, disant qu'il enrôlera Dave par tous les moyens nécessaires tout en exigeant également que Mark règle son différend avec son frère dès que possible.

Dave décide de déménager avec sa famille en Pennsylvanie afin de pouvoir rejoindre Foxcatcher. Son orgueil blessé par du Pont, Mark décide de travailler et de s'entraîner seul, repoussant à la fois John et Dave. Alors que l’équipe Foxcatcher se prépare à entrer dans le tour préliminaire des Jeux olympiques de 1988 à Séoul, la mère de John arrive à l'improviste dans son gymnase pour le voir entraîner son équipe. Il montre maladroitement des manœuvres de base aux autres lutteurs et Jean, convaincue de son incompétence, part rapidement sans dire un mot.

Aux qualifications olympiques de 1988 à Pensacola en Floride, Mark a de mauvais résultats, il perd son premier combat. Irrité par son échec, il détruit sa chambre et se met à manger de grosses quantités de nourriture, avant que Dave ne parvienne à s'introduire dans sa chambre et s'alarme de l'état de son frère. Ils travaillent fiévreusement pour que Mark perde du poids pour rentrer dans sa catégorie. Pendant que Mark s'entraîne, John arrive et tente de lui parler, mais Dave le repousse. Mark concourt assez bien pour gagner son combat et faire partie de l'équipe olympique. Dave remarque que du Pont est absent, il apprend qu'il est parti pour la Pennsylvanie après avoir appris la mort de sa mère. Mark veut quitter Foxcatcher une fois les Jeux olympiques terminés et il demande à Dave de partir avec lui. Un documentaire financé par John sur ses exploits avec l'équipe Foxcatcher est réalisé, au cours duquel Dave est invité à le féliciter en tant qu'entraîneur et mentor ; il le fait à contrecœur. Mark perd ses combats à Séoul, après quoi il quitte l'équipe Foxcatcher. Dave continue de vivre dans la propriété de John et d'entraîner l'équipe Foxcatcher. Comme condition pour rester, il demande à du Pont de continuer à soutenir Mark financièrement.

Plus tard, John semble déprimé, il est assis seul dans la salle des trophées de son manoir en train de regarder le documentaire sur Foxcatcher qui se termine par Mark le complimentant lors d'une cérémonie survenue plus tôt. John appelle son garde du corps et tous deux se rendent au domicile de Dave. Alors que Dave s'approche de la voiture de John pour le saluer, John sort un pistolet et lui demande s'il a un problème avec lui, avant de lui tirer dessus trois fois et de partir. La femme de Dave, Nancy, court vers son mari, qui meurt dans ses bras. John est rapidement arrêté chez lui par un groupe d’intervention de la police. Le film se termine en montrant Mark alors qu'il participe à un combat en cage sous les acclamations de la foule.

Fiche techniqueModifier

 
L'équipe du film au festival de Cannes 2014.

DistributionModifier

   
L'acteur Steve Carell à la première mondiale du film au Festival de Cannes 2014, puis Channing Tatum (à d.) à la première nord-américaine au Festival international du film de Toronto 2014.
Sources et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[2] et AlloDoublage[3]

ProductionModifier

AccueilModifier

Réception critiqueModifier

Foxcatcher est largement salué par la critique professionnelle, aussi bien par les pays anglophones qu'en France : sur les 191 critiques collectées par le site Rotten Tomatoes, 87 % sont positives, pour une moyenne de 7,910[4], tandis qu'il obtient un score de 81100 sur le site Metacritic, pour 49 critiques[5]. Le site AlloCiné lui attribue une note moyenne de 4,35, pour 33 critiques[6]. Les performances de Steve Carell, Channing Tatum et Mark Ruffalo ont été saluées[7],[8].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis 12 096 300 $[9] 17
  France 160 086 entrées[10] 9
  Monde 19 206 873 $[9] 17

Foxcatcher est d'abord distribué en exploitation limitée durant neuf semaines dans les salles aux États-Unis, où il prend la 24e place du box-office le premier week-end d'exploitation avec 270,877 $ de recettes engrangées dans six salles, pour une moyenne de 45,146 $ par salles[9]. Au cours de sa sortie limitée, il n'est jamais distribué dans plus de 315 salles, tout en ayant engrangé 8 925 260 $[9].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

Nominations et sélectionsModifier

 
L'acteur Mark Ruffalo, ici l'année de sortie du film, plusieurs fois nominé pour sa performance.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database.
  2. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage (consulté le ).
  3. « Fiche du doublage français du film », sur AlloDoublage, .
  4. (en) « Foxcatcher », sur Rotten Tomatoes, Flixster (consulté le )
  5. (en) « Foxcatcher », sur Metacritic, CBS Interactive Sites (consulté le )
  6. « Critiques presse de Foxcatcher », sur AlloCiné (consulté le )
  7. (en) Justin Chang, « Cannes Film Review: ‘Foxcatcher’ », (consulté le )
  8. (en) Eric Kohn, « Cannes Review: Channing Tatum Anchors Bennett Miller's Icy 'Foxcatcher,' But the Revelation is Steve Carell », (consulté le )
  9. a b c et d (en) « Foxcatcher », sur Box Office Mojo, IMDb (consulté le )
  10. « Foxcatcher », sur Jp's Box-office (consulté le )

Liens externesModifier