Four à pot

Le four à pot, anciennement appelé carcaise[1] est le four traditionnel des artisans verriers.

Une base cylindrique contient le pot. Elle est surmontée d'un dôme où s'ouvre le cratère permettant de cueiller (ou cueillir[2]) le verre avec la canne de verrier (ou fêle).

L'ensemble est constitué de matériaux réfractaires. Le four à pot est constitué de terre réfractaire. Il contient généralement le cristal de couleur, par adjonction d'oxydes métalliques[3].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dans Joseph Morisot, Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment. Vocabulaire des arts et métiers en ce qui concerne les constructions (miroiterie), Carilian, 1814.
  2. Cueillage - Action d'enlever avec la fêle ou sarbacane le cristal en fusion pour faire une glace soufflée. Dans Morisot
  3. « Le four à pot du verrier - Michael Vessiere », (consulté le )