Ouvrir le menu principal

Foulques de Vendôme

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foulques.
Foulques de Vendôme
Titres de noblesse
Comte de Vendôme
-
Prédécesseur
Avec
Successeur
Comte de Vendôme
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Décès
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Pétronille de Château-Renard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Bouchard III de Vendôme
Agathe de Vendôme (d)
Euphrosine de Nevers (d)
Geoffroy de Vendôme (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Foulques de Nevers, dit l'Oison, comte de Vendôme (1028-1032 et 1056-1066), fils de Bodon de Nevers et d'Adèle de Vendôme-Anjou.

En 1028, à la mort de son fils aîné Bouchard II de Vendôme, Adèle de Vendôme-Anjou reprit le comté et en confia la moitié à Foulques l'Oison. Mécontent de n'en avoir que la moitié, il chercha à évincer sa mère qui donna sa part à Geoffroy II Martel. Celui-ci ne tarda pas à s'emparer de la totalité du comté. Ce n'est qu'en 1056 à la demande du roi Henri Ier de France que Geoffroy Martel rendit à Foulques le comté de Vendôme sous sa suzeraineté.

Régulièrement en conflit avec Thibauld III, comte de Blois, et avec l'abbaye de la Trinité, il mourut en 1066. Il avait épousé Pétronille, fille de Renaud II, seigneur de Château-Gontier et eut :

BibliographieModifier